12 TRAITS CARACTERISTIQUES D’UNE PERSONNE AU CERVEAU DROIT DOMINANT

Voici un portrait superficiel type d’une personne au cerveau droit prédominant.  Nous survolons ici comment cette personne se comporte, perçoit et crée sa réalité existentielle quotidienne. Bien sûr, comme rien n’est blanc ou noir, personne ne cadre parfaitement dans le moule de la prédominance du cerveau droit. Chacun de nous possède un peu des deux cerveaux, et certains d’entre nous sommes assez bien balancés. Des personnes ont atteint l’un des buts de la vie qui est de trouver un juste équilibre. Néanmoins, l’une des deux cerveaux prédomine naturellement. Regardons quelles-sont les caractéristiques généralement reconnues d’un neurodroitier et comparons les avec un neurogaucher.

1- Processus de la pensée: INTUITION, INDUCTION

Les cerveaux droits ressentent au lieu de raisonner. Ils ont un sixième sens très aiguisé. Ça pourrait être difficile pour la majorité de l’admettre, mais une proportion significative de la population ne traite pas l’information qu’elle reçoit, mais la passe en revue avec le cœur. Cette différence conduit souvent à la mésentente et la mésinterprétation en amitié, en amour, ou même dans les relations professionnelles. Les amoureux de prédominance différente ont parfois la vie dure au début de la relation. La même longueur d’onde peut être ardue à trouver. Le partenaire à dominance cerveau gauche demande naturellement des faits et explications pourquoi l’autre s’est senti blessé. Malheureusement, les mots arrivent mal à exprimer des sentiment, et la communication n’est pas intellectuelle, mais empathique, une faiblesse chez les neurogauchers.

 Neurodroitiers induisent alors que les neurogauchers déduisent. Le raisonnement inductif implique la créativité et/ou l’intuition pour proposer des avenues possibles d’explication. Les chercheurs scientifiques sont entraînés à générer du savoir par un processus méthodologique appelé déduction. La déduction est plutôt naturelle dans un monde neurogaucher. Les gens au cerveau droit prédominant doivent composer avec un handicap et combler l’écart en travaillant plus fort, ce qui s’avère payant en bout de ligne. Les découvertes importantes et les inventions sont souvent l’œuvre de neurodroitiers doté d’un intellect puissant et d’une détermination de fer,  leur ayant permis d’évoluer en science. Il se peut aussi bien qu’une grande découverte soit l’œuvre d’un chercheur au cerveau gauche prédominant qui sait comment connecter avec son audience lors de ses présentations. Ainsi, les neurodroitiers canalisent la réponse d’abord, puis remontent le parcours intellectuel à contre-courant, ce qui bafoue les neurogauchers lorsque la découverte peut être démontrée rationnellement.

Processus de la pensée à prédominance cerveau gauche: LOGIQUE, DÉDUCTION

2- Acquisition du savoir: FOI/CROYANCE, ANTICIPATION, CHANNELLING

Les cerveaux droits purs tendent à croire en quelque-chose. On ne peut pas les convaincre. Ils vont vibrer en diapason ou non avec ce qu’on essaie de leur vendre et choisiront d’acheter ou pas. Ils entrevoient et peuvent prédire le futur, parfois avec une précision étonnante. Ça peut sembler étrange, mais ils ont même la capacité de créer leur réalité en faveur de leur prédiction. Ils savent comment développer leur aura et être en plein contrôle de leur destinée. On ne les dresse pas à écouter. On capte leur attention. Ils savent! Du moins, du fond de leur cœur ils en sont convaincus. Et si vous leur demander de débattre, ils sauront sortir cet argument massue venu tout droit du néant pour vous clouer le bec. Ils n’ont pas le syndrome de la page blanche. Ils sont inspirés!

Acquisition du savoir à prédominance cerveau gauche: RÉCEPTION (D’INFORMATION), OBSERVATION, ANALYSIS

3- Ce qui dicte les action: LIBRE ARBITRE

Les gens au cerveau droit prédominant tendent à détester la supervision. Ils désirent être leur propre patron. Si vous les submergez excessivement dans des pratiques micro managériales et des politiques d’entreprise, les pointez du doigt chaque fois qu’il ne suivent pas la ligne directrice, ils vont claquer la porte peu importe combien vous les payez. S’ils sont perspicaces, ils pourraient démissionner en bon terme, s’incorporer, revenir cogner à la porte de leur employeur, proposer un contrat pour rafler leur ancien poste avec ses tâches tout en amenant de nouvelles idées, bien sûr le tout avant que leur remplaçant ait été trouvé. Ils offriront à travailler de la maison, vous chargeront plus cher, mais pour moins d’heures avec une qualité de travail supérieure. Au final, leur proposition sera avantageuse pour tous. Si leur offre est acceptée, ils surpasseront les attentes et en donneront encore plus. En général, les gens au cerveau droit prédominant ont besoin d’exprimer leur vraie nature et refuseront de vivre dans un ménage, un emploi ou un climat étouffant. S’ils ne peuvent s’enfuir de leur oppression, soyez prêt à recevoir leur protestation. Dans un monde parfait pour eux, ils se donnent à cœur, plus qu’attendu d’eux, et ce sans rien demander en retour.

Ce qui dicte les action à prédominance cerveau gauche: A BESOIN DE REPÈRES

4- Environnement de prédilection: LIBERTÉ, AUTONOMIE, SENS COMMUN

Comme mentionné ci-haut, les cerveaux droits ont besoin d’espace et d’autonomie. Ils n’apprécient guère l’intrusion de Big Brother, ou la surveillance par dessus leur épaule. S’ils tolèrent d’être constamment mesurés, c’est à des fins d’étude seulement. On ne doit pas les forcer à embarquer dans un cadre rigide, car ils disparaîtront. On doit les laisser s’exprimer. Leur erreurs doivent être rapportés, sans plus. N’ayez crainte, ils savent s’ajuster. Leurs idées peuvent faire bénéficier toute l’organisation. En relation, chacun a avantage à avoir un partenaire ou des amis au cerveau droit dominant, parce qu’ils sont tout sauf ennuyants. Si vous êtes en mesure d’accepter leurs excès, vous êtes dans une relation excitante avec un allié généreux et facile à vivre, pour autant que vous démontrez du respect en retour.

Environnement de prédilection à prédominance cerveau gauche: STRUCTURE, RÈGLES, LOIS, CADRE

5- Planification: OUVERTURE À TOUTES LES POSSIBILITÉS

Les personnes au cerveau droit prédominant tendent à s’adapter au gré des événements de la vie. Elles font confiance en ce que la vie leur apporte et n’apprécient pas les personnes contrôlantes. Elles peuvent préférer la modestie, plutôt qu’une vie mondaine, en autant qu’elle puissent s’épanouir. Le succès c’est l’expérience, pas le compte en banque. Ces personnes s’assurent d’abord que leur entourage ne souffre pas de leur parcours de vie parfois inconfortable. Imposer leur façon de faire, ça passe en dernier. Bien qu’elles aient leur propre stratégie en tête, elle seront satisfaites avec une autre façon de faire, pourvu qu’elles y voit du potentiel et un dénouement positif. Par dessus tout, les gens au cerveau droit prédominant aiment être déstabilisés. Ils aiment l’action. La vie est parfois dure en nous envoyant des signes, puis il faut de la présence d’esprit pour les percevoir , de l’humilité pour les accepter et de la curiosité pour les décoder. Ils préconisent les signes que la vie envoie, dont ils ont besoin pour s’assurer d’être sur le droit chemin. Ils n’ont pas besoin de GPS.

Planification à prédominance cerveau gauche: CHERCHE LA STRATÉGIE OPTIMALE

6- Organisation: SPATIALE (CIRCULAIRE) ET CHAOTIQUE

Vous avez sûrement entendu que «l’ordre émerge du chaos». Vous connaissez sans doute des personnes dont le logement est sans dessus dessous, ou un collègue dont le bureau est enseveli sous les papiers pêle-mêle. Pourtant, quand ils cherchent quelque-chose dans ce désordre, ils parviennent à le retrouver… Le cerveau droit porte à la «désorganisation» du point de vue du cerveau gauche. Et comme tout est relatif, les neurodroitiers trouvent leur repères dans leur bourbier. Quand nous exécutons une chorégraphie ou que nous interprétons une partition de musique, notre cerveau gauche a besoin d’un entraînement ardu afin de bien l’exécuter. Les joueurs de jazz et danseurs de rue ont ce désordre ordonné dans leur esprit. Leur improvisation se déroule à merveille…

Organisation à prédominance cerveau gauche: SEQUENTIELLE (LINÉAIRE) ET STRUCTURÉE

7- Perception et point de vue: VUE D’ENSEMBLE

Les gens au cerveau droit prédominant tendent à ne pas perdre de temps avec les détails, ce que ferait un perfectionniste au cerveau gauche prédominant ou une personne équilibrée avec du temps devant soi. Le neurodroitier ressens le besoin de connaître l’ensemble du projet afin d’en exécuter qu’une petite partie, sans quoi son travail ne fait aucun sens. Il tient à s’assurer que sa contribution sera cohérente avec le tout. Les neurodroitiers ne ferons un travaille de moine que s’ils sont épris d’une passion pour une tâche, qu’ils exécuteront alors avec un souci du détail inégalé. Les gens au cerveau droit dominant tendent à prendre un léger recul quand vient le temps de travailler dans une équipe dont ils ne connaissent pas les membres et que le temps presse. Ressentir son rôle et reconnaître sa place peut prendre un moment. S’ils connaissent bien leur capacités et leur limites, ils sauteront à pieds joints et peuvent devenir d’excellent leader, fort respecté. Ils savent instinctivement où ils s’en vont dans la vie, démontrent le sens de la direction, parce qu’ils ont la capacité de voir clair à ce qui se passe. Ils perçoivent naturellement la vue d’ensemble. C’est ce qui compte le plus pour eux. Pourvu que le résultat final soit cohérent et satisfaisant, ils peuvent vivre avec quelques défauts.

Perception / point de vue à prédominance cerveau gauche: ORIENTÉ VERS LE DÉTAIL

8- Expression: SPONTANÉITÉ

Les gens au cerveau droit prédominant tendent vers  l’intégrité, la transparence et l’honnêteté. Ce sont des qualités recherchées, mais en contrepartie, ces gens sont facilement dupés, manipulés s’ils ne sont pas bien équilibrés avec le cerveau gauche. Par ailleurs, ils sont francs et directs et peuvent manquer de tact et diplomatie à l’occasion, ce qui risque d’irriter les gens au cerveau gauche prédominant, habitués aux bonnes manières. Pour se protéger, il est recommandé aux neurodroitiers de penser deux fois plutôt qu’une avant de poser des gestes. Développer l’habitude de se discipliner avant d’agir impulsivement, ça peut demander plusieurs années. Il arrive régulièrement que les carrières professionnelles et la vie de ménage des gens au cerveau droit prédominant soit retardée par rapport à la moyenne, en raison du manque de contrôle de soi, interprété comme un manque de maturité.  Alors considérés émotionnellement instables et débridés, ils sont diagnostiqués par le système médical comme souffrant du déficit d’attention ou de bipolarité. Ils doivent alors apprendre à reprogrammer leur comportement, pour agir comme un cerveau gauche bien dressé et éviter les maladresses. Leur surplus d’énergie doit être canalisé de façon constructive, pour éviter d’entraîner leur propre malheur.

Expression à prédominance cerveau gauche: MANIÈRE, MORALE, CODE D’ÉTHIQUE

9- Relations / réseautage: CONNEXION, DÉDICATION

Comme nous l’avons dit tout à l’heure, on ne peut convaincre le cerveau droit par la persuasion. Il choisira ou non de connecter avec l’autre, selon qu’il ne le ressente ou pas. Puisqu’ils confient leur foi en eux-mêmes plutôt que dans un système de croyance, les gens au cerveau droit prédominant sont centrés et alignés avec leur soi supérieur. Le centre de leur univers existentiel est à l’intérieur. Ils pratiquent la loi de l’attraction: donnent sans compter. Ils ne voient pas pourquoi on pourrait nourrira des ententes envers eux. Ceux qui attendent d’eux des faveurs en échange de services rendus seront catalogués au rang des manipulateurs. La première impression est importante pour eux. S’il quelqu’un tente de les séduire en n’étant pas fidèle à soi, ils se distanceront de cette personne dès qu’ils auront compris le jeu. Ils entreprennent des relations basées sur les affinités et non pas sur les intérêts personnels.

Relations / réseautage à prédominance cerveau gauche: ACCORD, ENGAGEMENT

10- Philosophie: PASSION, ÉMOTION

Deux sentiments différents, mais alimentés par la même énergie, passion et émotion font partie de la vie quotidienne des gens aux cerveau droit prédominant. S’ils ont une personnalité forte, et leur égo se manifeste alors de façon bruyante. Ces personnes savent laisser leur trace et vous garderez d’eux un souvenir mémorable. Une fois que vous faites connaissance avec un puissant cerveau droit, votre vie restera marquée pour toujours. Quand ils sont extravertis, ils ont beaucoup de charisme. S’ils sont introvertis, ils sauront vous abasourdir d’émoi par les secrets cachés qu’ils réservent à leurs proches. Les gens au cerveau droit prédominant ne suivent pas la tendance générale et les modes passagères. Ils tendent à adhérer à des mouvements alternatifs et composent en bonne partie les communautés Hippies, goths, emos, pin-up, punks, grunge, etc. Ils veulent que leur voix soit entendue et prendront les moyens pour surmonter toute répression. S’ils sont trop timides et renfermés, ils utiliseront d’autres manières pour déranger, come leur accoutrement. Le moins qu’on puisse dire, c’est qu’Ils aiment s’exprimer avec éclat.

Philosophie à prédominance cerveau gauche: CONVICTION, PERSUASION

11- Exploration: RISQUE, INCONNU, MYSTÈRE, DÉFI À RELEVER

Les gens au cerveau droit prédominant tendent à se lasser facilement dans la routine. Bien qu’un agenda simplifie l’existence, il est important pour eux de vivre le moment présent à fond, de diversifier leurs expériences de vie de sorte qu’ils soient particulièrement à l’aise à sortir de leur zone de confort, aller hors des sentiers battus. Ils prennent un malin plaisir à s’enliser dans les péripéties. Beaucoup d’entre eux attirent des ennuis majeurs tôt dans leur existence. Curieusement, ils se relèvent et finissent par triompher du malheur, vivre une vie exaltante, et partager leurs anecdotes croustillantes avec fierté. Cette tendance à explorer l’inconnu et le mystérieux fait partie de leur destin. Ils sont nés pour évoluer dans l’épreuve et en émerger grandis. Aussi difficile que cela puisse paraître, se surpasser dans la souffrance est très gratifiant. Les gens au cerveau droit prédominant font d’excellents coachs et maîtres de vie.

Exploration à prédominance cerveau gauche: CONNU, ZONE DE CONFORT, SÉCURITÉ

12- Habiletés: CRÉATIVITÉ, HABILETÉS PSYCHIQUES (EXTRASENSORIELLES)

Finalement, la principale caractéristique qui distingue les neurodroitiers des neurogauchers, ce sont leurs habiletés parfois unique. Pendant que les neurogauchers se morfondent sur les bancs d’écoles pour obtenir leur grade ou leur certification dans un champ de pratique sélectionné, les neurodroitiers démontrent un, parfois plusieurs talents dont ils sont les seuls experts. Soit ils sont ou bien né avec le don, ou bien ils en ont acquis la maîtrise à force de trimer dur. Des guérisseurs et athlètes sont nés avec un don remarquable. Artistes et inventeurs doivent s’exercer de longues périodes avant d’éclore. Chaque personne aurait au moins un don. Il faut oser s’exposer à une diversité de gens et de situations afin de trouver sa voie. Il faut savoir écouter sa voix intérieure et lui obéir. Neurodroitiers, purs ou de prédominance, excellent à trouver leur mission de vie et parviendront à exprimer leur don ou talent tôt ou tard.

Habiletés à prédominance cerveau gauche: ANALYSE, HABILETÉS MENTALES (5 SENS)

Surtout, gardez en tête que nous utilisons tous un peu des deux côtés du cerveau. La prédominance n’est qu’une tendence. Vous pourriez être un neurodroitier natural, mais vous comporter comme un neurogaucher. Chaque personne possède ses particularités propres.

Soumis par: Christian Théberge

Cet article est aussi disponible en anglais au lien suivant:

http://thepoweroftherightbrain.com/2015/09/18/12-characteristic-traits-of-a-predominant-right-brain-person/

Capitulia©2015

www.capitulia.com

Laisser un commentaire