10 CONSEILS POUR NEUROGAUCHER AFIN DE DÉVELOPPER LE CERVEAU DROIT DAVANTAGE

Les gens vont à l’école pour préparer leur intellect au marché du travail, dominé par l’influence du cerveau gauche. Les neurodroitiers comprennent parfaitement ce que signifie agir rationnellement. À l’inverse, les neurogauchers ont plus de difficulté à comprendre les  neurodroitiers. Pourquoi? Parce que les neurogauchers perçoivent le travail et la vie en société de façon technocratique. Ils mettent une grande emphase sur le bagage académique et technique. Surtout, le cerveau droit se forge à l’école de la vie, par essai et erreur. Chacun chemine dans sa propre formation du cerveau droit, mais les neurodroitiers sont nettements avantagés en matière d’aptitudes interrelationnelles. Les neurodroitiers sont généralement plus aptes à réussir dans les postes de micro-gestion et de réseautage en raison de leur nature quantique. Ils ont les habiletés pour gérer un environnement chaotique, plus ou moins ordonné. Il peut être frustrant pour un neurogaucher en place depuis longtemps de voir un neurodroitier «incompétent» être promu à sa place. Cependant, il faut se rappeler que professionnalisme veut aussi dire auto-apprentissage et variété d’expériences extra-curriculaires. Les employeurs et la société en général sont de plus en plus à l’affût des personnes démontrant équilibre entre qualification apprise et qualités acquises. Voici quelques conseils pour aider les neurogauchers à stimuler leur cerveau droit et trouver l’équilibre.

1- Sortez de votre zone de confort et prenez-y plaisir.

Vous hésitez à tenter une nouvelle expérience car vous pensez être médiocre? Raison de plus pour essayer! Ne restez pas trop longtemps dans votre nid douillet. Personne ne viendra vous chercher si vous hésitez à sortir de l’ombre. Vous êtes appelé à vous surpasser et atteindre le meilleur de vous-même. Nul besoin d’être le meilleur, juste essayer d’être le meilleur de soi suffit. La compétition c’est contre vous-même et vos pensées limitatives. Ayez du plaisir. Mordez dans la vie et partagez ces moments inoubliables avec d’autres.

2- Essayez autant de sports que possible, ainsi que des activités artistiques et sociales.

Vous n’avez pas pratiqué de sports, activités sociales et artistiques depuis longtemps? Vous n’avez jamais pris part à une campagne de levée de fonds? N’attendez plus. Les activités intellectuelles sont réservées pour les jour de travail et le temps gris. Sortez, mélangez-vous, et par dessus tout, exprimez-vous.

3- Trouvez la discipline neurodroitière que vous aimez le plus et  mettez-y temps et énergie.

Parmi toutes les activités à pratiquer en dehors de l’horaire régulier, choisissez un passe-temps. Deux c’est encore mieux. Cela pourrait être de l’art visuel, l’art de la scène, un sport, ou même du marketing comme revenu d’appoint, ou encore du bénévolat. Consacrez-y 10 heures ou plus par semaine. Si vous êtes peu en forme ou en surplus de poids, choisissez un sport intense ou le gym. Si vous êtes aisé mais seul, aidez les autres. Si votre travail consiste à de longues heures seul à regarder et fixer la même chose, découvrez le théâtre, la danse ou le monologue. Si vous travaillez dans un environnement cacophonique, tentez les arts plastiques ou visuels. Pourvu que vous vous adonnez à un passe temps contrastant, voir s’opposant à votre occupation, il vous sera hautement bénéfique.

4- Connectez avec des neurodroitiers et fréquentez-les.

Commencez en prenant part à une activité d’adrénaline. Allez-y en groupe avec d’autres personnes qui n’y sont jamais allé non plus, tel que le rafting, le parachute, etc. Vous aurez la chance de tisser des liens d’amitié avec ces gens et vous constaterez la présence d’individus particulièrement amusés et qui le démontrent haut et fort. Connectez avec eux. Quand vous sortez avec des gens, par exemple un ami et sa bande

que vous ne connaissez pas encore, essayez d’avoir des moments exaltants avec eux et ce aussi souvent que possible. Les neurodroitiers sont habituellement peu snobinards et vous prendront sous leur aile à la minute où vous vous joignez à eux.

5- Apprenez une autre langue

Il est prouvé scientifiquement que les gens qui parlent plus d’une langue sont plus intelligents. La communication et les différents langages stimulent de nouvelles connections de synapse dans le cerveau. De plus, quand les barrières de la langue tombent, le réseautage devient plus facile.  Pour maximiser votre polyglottisme, essayez une langue avec un alphabet et une grammaire complètement différent.

6- Connectez avec la nature.

Dans la nature, les éléments et la vie sont dispersés de façon aléatoire. Les bruits sont purs et en harmonie avec l’univers. Il est soulageant et revivifiant de passer du temps dehors, encore plus dans les espaces sauvages encore vierges. Juste entendre le vent et observer les nuages peut suffire. Idéalement, les citadins devraient passer leurs fin de semaine à la campagne. Car cerveau droit et campagne ne font qu’un.

7- Cuisinez et faites pousser votre propre nourriture.

Il est tentant de commander de la nourriture resto en revenant du boulot, mais on devrait se pousser à cuisiner malgré tout, même quand le frigo est à moitié vide. Ceci nous oblige à inventer des recettes et nous force à user de créativité. C’est une excellente façon de cultiver la débrouillardise. Faire pousser sa nourriture est encore mieux. Le jardinage vous permettra de renouer avec les énergies terrestres. L’agriculture à temps plein est un gage de succès pour un équilibre entre cerveaux gauche et droit, puisqu’on est en nature en tout temps et l’on est en contact avec des animaux.

8- Visualisez votre cœur et tentez de ressentir ce qu’il a à vous dire.

Notre cœur nous parle constamment. En mode cerveau gauche, nous avons tendance à ne pas l’écouter, surtout si notre personnalité est débalancée. Certaines occupations demandent un effort constant du cerveau gauche, gardant ainsi notre cœur à l’écart, comme le travail, la conduite ou la surveillance d’enfants. Prenez un moment au travail pour rire avec les collègues, contribuer à un atmosphère de détente où vous vous sentez chez vous, décorer votre bureau afin qu’il vous reflète, exprimer votre façon de faire, etc. En conduisant, mettez de la bonne musique, dites-vous des choses positives. En surveillant des enfants, essayez d’intégrer des activités ludiques comme le dessin, ou le chant, ainsi vous pourrez exprimer votre cerveau droit autant qu’eux. Méditez et visualisez votre cœur et ce à quoi il ressemble. Voyez le grand, scintillant et rayonnant d’amour pour vous et les autres.

9- Aidez les autres avec vos habiletés et ce gratuitement.

Quand vous aidez quelqu’un, vous créez une connexion au niveau du cœur. C’est là une bonne occasion d’exercer vos talents en réseautage. N’aidez pas uniquement les plus démunis, aidez également les leaders forts. Ils deviendront des membres indispensables dans votre réseau de connaissances.

10- Souriez tout le temps quand vous croisez quelqu’un du regard.

En se levant le matin, nous devrions prendre l’habitude de commencer par remercier l’univers ou le ciel pour cette magnifique journée qui débute. Tout de suite après avoir remercié, mettez votre cœur en mode sourire. Vous n’avez pas besoin d’accrocher votre sourire en permanence, mais simplement développer le réflexe de l’afficher une fraction de seconde avant de croiser le regard de quelqu’un. Vous constaterez que peu de gens sont en mode sourire, mais vous en croisez un, ça fera déjà votre journée. Répandez cette belle vibration sans attendre en retour.

Par: Christian Théberge

Cet article est aussi disponible en anglais au lien suivant:
http://thepoweroftherightbrain.com/2015/09/23/10-tips-for-left-brainers-on-how-to-enhance-their-right-brain/
Capitulia©2015
www.capitulia.com

Laisser un commentaire