8 PHILOSOPHIES NEURODROITIÈRES À ADOPTER PLUTÔT QUE LA «NORME» NEUROGAUCHÈRE

Nous sommes venus au monde et avons grandi programmés à penser d’une certain façon. Bien que les mentalités aient considérablement changées, la plupart des gens qui nous entourent entretiennent toujours les vieilles mentalités. Ils n’en ont que pour l’argent, les résultats, promouvant une certaine perception du succès. Ces gens osent s’affirmer haut et fort, car ils sont confiants que ça devrait être ainsi. Ils ont du mépris pour l’échec, les multiples essais, l’utopie, les rêves un peu fous, etc. Ils éviteront ou supprimeront les risques reliés à la courbe d’apprentissage et le comportement  »gentil », parce qu’il faut demeurer fort, infaillible et compétitif. Bien sûr, les neurodroitiers ne font pas autant de bruit quand vient le temps de parler de leurs péripéties. Pourtant, les neurodroitiers n’on pas à rougir de penser différemment.

Notez que personne ne tombe complètement dans le moule du cerveau gauche ou du cerveau droit. Nous sommes tous un certain mélange des deux.

Voici 8 philosophies de style de vie, où la perception neurodroitière est bénéfique, au détriment de la perception neurogauchère:

1- Obéir aux règles et normes sociales → Obéir à soi, remettre en question la norme sociale

Les neurodroitiers devraient d’abord écouter leur voix intérieure. Bien sûr, nous ne voulons pas être en démêlé avec la justice, c’est pourquoi nous nous plions aux lois. Toutefois, la Loi n’est pas là pour que le citoyen moyen acquiert de la puissance, mais bien pour défendre les intérêts des plus puissants. Les plus puissants contournent beaucoup de lois que le citoyen moyen peinera à respecter. La véritable puissance c’est d’établir les règles dans nos propres intérêts personnels et de les respecter.

2- Aller à l’école pour décrocher un emploi → Avoir un emploi pour aller à l’école de la vie

Pendant longtemps, de longues études représentaient une garantie de succès professionnel. Les travailleurs instruits étaient une denrée rare. Or, les pays développés sont aujourd’hui peuplés d’immigrants fortement éduqués. L’offre de main d’oeuvre intellectuelle excède la demande. Les employeurs recherchent des qualités humaines d’abord, et juste assez de capacité intellectuelle ensuite. L’intelligence intellectuelle s’acquiert à l’école. Quant à eux, l’intelligence émotionnelle et le quotient humain s’acquièrent à l’école de la vie.

3- Travailler pour faire de l’argent → Travailler pour s’exprimer et contribuer à la société

On dit qu’en Amérique, là où les églises sont des entreprises, le véritable Dieu est l’Argent. Nous vénérons l’argent. Demandez à bien des gens quel est leur but dans la vie, ils répondront: «faire beaucoup d’argent». Nos valeurs morales sont tordues. L’argent ne devrait pas être une finalité, mais un outils pour bien plus. Le travail rapporte bien au delà qu’un simple chèque de paie. Nous passons en moyenne 8 heures par jour au travail. Nous dormons moins de temps que ça. Notre expérience de vie d’adulte s’acquiert en grande partie au travail. Merci à tous ces travailleurs de par le monde qui se dévouent corps et âme à leur emploi. Notre monde ne pourrait pas fonctionner sans eux.

4- Remplir ses obligations sociales et religieuses → Explorer son temple intérieur, avoir peu mais de vrais amis

Pourquoi certaines personnes ont des amis qu’ils n’aiment même pas, mais à qui ils n’osent pas dire «non»? Beaucoup passent leur dimanches à l’église ou une heure chaque jour à la mosquée. C’est très bien, mais combien de temps consacrent-elles à leur intérieur? Oups! Bien des personnes sont effrayés à l’idée de faire face à eux-mêmes. Elles préfèrent détourner toute leur attention au monde qui les entoure et leurs aspirations spirituelles vers un dieu extérieur, plutôt qu’à elles-mêmes intérieurement.

5- Se résoudre à accepter la civilisation moderne → Vouloir changer le monde

On dit que l’on ne peut pas changer le monde. On ne peut que se changer soi-même. En se changeant soi-même, on observe que le reste du monde change autour de nous également. Nous avons la possibilité de modeler notre réalité. Wow! Donc si vous entendez «tu devrais arrêter de rêver», n’écoutez pas…

6- Foi dans les institutions → Confiance en soi et en la vie

Les institutions ne sont pas des personnes, se sont des personnes morales ou corporations, bref des numéros. Bien qu’elles soient administrées et opérées par des êtres humains, se sont à toute fin pratique des «machines». Désirez-vous qu’une machine dicte votre vie, ou préfériez dicter votre propre vie? Gardez ceci en mémoire, durant une crise, votre gouvernement prendra un temps très long à vous venir en aide, s’il vient… Alors vous êtes prévenus, comptez sur vous-mêmes! La providence est en vous.

7- Faire de l’exercice et bien manger pour perdre du poids → Faire de l’exercice et bien manger pour se sentir bien

On entend tellement de personnes juger de leur bien-être par ce qu’elles aperçoivent au miroir et par le poids affiché au pèse-personne. Est-ce qu’un chiffre ou un corps au miroir vous rendra heureux? Nous voulons tous bien paraître, mais le bonheur est d’abord de se sentir bien dans sa peau, et non pas de ressembler à quelque-chose ou quelqu’un.

8- Ce qui compte, c’est le résultat → Ce qui compte c’est l’expérience, l’aventure

Le moindre effort est une loi spirituelle de l’Univers. C’est un réflexe légitime pour atteindre nos buts dans la vie. Mais il y a une autre loi, l’attraction, qui commande l’inverse, soi de dégager un effort considérable afin d’attirer un état de changement de réalité de vie. Ça prend du temps et de l’énergie pour développer la capacité à attirer les bonnes grâce de l’Univers. Au bout du compte, on apprend qu’en instaurant de hautes vibrations, nous engendrons un vortex qui aspire la réalité à l’image de ce que nous alimentons. L’effort où le coeur (cerveau droit) et l’intellect (cerveau gauche) sont balancés finira par se traduire positivement par la récolte du fruit de notre labeur.

Par: Christian Théberge

Cet article est aussi disponible en anglais au lien suivant:
http://thepoweroftherightbrain.com/2015/10/19/8-philosophies-to-live-a-normal-left-brain-lifestyle-the-right-brain-way/
Capitulia©2015
www.capitulia.com

Laisser un commentaire