7 COMPORTEMENTS EXCESSIFS OPPOSÉS AUX ADDICTIONS ET LEUR CAUSE (SÉRIE ADDICTION – 3 DE 3)

Dans les articles précédents de cette série, nous avons vu les causes de des différentes addictions et dépendances, mais aussi comment s’en remettre. Nous avons aussi couvert les déséquilibres des 7 chakras majeurs, les effets de leur dormance (sous activité), ainsi que les prédispositions des êtres humains aux attaques et prises de contrôle par les entités sombres sur les esprits endormis. Qu’arrive-t-il quand les chakras sont suractivés?

Au lieu de chercher une source d’énergie pour pallier à l’énergie négative volée par les entités sombres, la personne tend vers des excès de comportement opposés à l’addiction pour un même chakra correspondant. Heureusement, les excès sont plus facile à guérir, car tout ce qu’il faut c’est de la bonne volonté. Le problème est que souvent les personnes insistent à se cramponner à cette forme de puissance et refusent d’y renoncer afin de retrouver l’équilibre. La solution est simplement de prendre conscience du problème et puis de se résoudre à laisser aller les excès. D’une certaine façon, les excès sont une forme d’addiction, où la personne interfère avec l’énergie des autres, mais plutôt en les dérangeant qu’en les détruisant. Ici, seuls les chakras majeurs sont impliqués, de sorte que les entités sombres aient peu ou aucune influence. Seule la détermination de l’individu a besoin d’être tempérée. Voyons un peu ce à quoi les excès ressemblent:

1- Athéisme (chakra racine suractivé)

Quand le chakra racine est suractivé, nous restons enfermé dans l’univers des cinq sens, ce qui nous empêche de percevoir les dimensions extrasensorielles ou de les ressentir. La personne refuse catégoriquement d’admettre la possibilité d’une «autre forme de perception». Le portrait de l’athéiste typique est celui d’une personne intellectuellement douée, mais peu douée au niveau de la perception extrasensorielle. Ils crée une enclave autour de leur aptitudes de perception, participe à des mouvements sceptiques, allant même jusqu’à stigmatiser les auteurs et défendeurs de théories conspirationnistes, ainsi que les guérisseurs et thérapeutes de courants alternatifs, faisant tout en leur pouvoir pour maintenir leur statut de puissance intellectuelle relative, refusant de faire face à leur manque de sensibilité. Ils agissent presque toujours en groupe. Ils voient l’alcoolisme, le tabagisme et les déordres alimentaires comme une faiblesse répudiante. Lorsqu’ils poursuivent seul leur bataille contre la spiritualité et le paranormal, ils ont peu d’effet.

Solution: Laisser aller la peur d’être perçu inférieurement et voir vers la complementarité des visions populaires et alternatives. L’un répond à des besoins auxquels l’autre ne peut répondre. Ils doivent s’exercer à élargir leur champ de conscience.

2- Hédonisme (chakra du sacrum suractivé)

D’un côté, la convivialité est une qualité dans beaucoup de cultures à travers le monde. À l’autre extrémité, l’épicurisme est cet excès de joie de vivre poussant vers la surconsommation, les vices et l’éxagération. Les hédonistes invitent leur amis à des partys, des buffet et même des orgies, où le luxe et la somptuosité font partie du décor. Ils ne voient pas leur excès comme étant destructeur, se défendant en prétendant faire tourner l’économie. Ils aiment être entourés de gens partageant la même philosophie. Tout comme les athéistes, ils sont très matérialistes. Ils n’en ont que pour la gratification des cinq sens. Ils attirent la beauté dans leur vie et en grande quantité. Contrairement aux gens accrochés à la pornographie et la sexualité excessive, ils ont une vie sexuelle très satisfaisante qui se déroule dans la réalité et attirent dans leur entourage des gens également dotés de séduction et d’une pulsion sexuelle forte. Ils ont beaucoup d’argent et ça leur suffit amplement. Ils n’ont pas besoin de jouer pour espérer en avoir plus.

Solution: Reconnaître ses excès de luxure et parfois le gaspillage. Modérer ses habitudes et utiliser ses excès d’énergie et de ressources pour aider les autres qui n’en ont pas autant. Leur salut réside dans le bénévolat.

3- Égoïsme (chakra du plexus solaire suractivé)

Les personnes égoïstes sont perçues comme immatures, n’ayant pas grandi et restant enfantines dans leur comportement. Le problème s’étend de l’immaturité au narcissisme, où la personne  narcissique fait passer ses intérêts en premier, négligeant souvent ceux des autres. Le narcissique finira l’isolé dans la vie, tôt ou tard. L’égoïsme sera maintenu jusqu’à tard dans la vie quand la personne est maintenue dans une position de puissance. Ils sont hyperactifs et la dernière chose dont ils ont besoin, c’est un café le matin. Un exemple est le complexe de Napoléon commun chez beaucoup de leaders politiques, quand ils sont complètement indifférents aux besoins criants de leur population, occupés à accomplir un agenda qui vise à accroître leur grandeur.

Solution: Écouter les besoins des autres et leurs signaux quand ils nous observent. Le mentorat est la voie à prendre pour contrebalancer leur excès de pouvoir, en donnant sans compter et sans intérêt à des apprentis.

4- Impatience (chakra du cœur suractivé)

Les gens dotés d’un cœur de lion se tirent dans le pied en voulant trop aider les autres et tombent dans le piège des attentes. Ils veulent que leur aide porte fruit et n’acceptent pas le laisser aller. Ils veulent passer à la prochaine mission tout de suite avec esprit en paix. Ils n’acceptent pas la complaisance dans le malheur. Pour eux, toute souffrance a besoin d’être réglée. Ils se sentent en danger quand ils constatent que leur aide ne mène à rien. Ils portent le poids du monde sur leurs épaules. L’inefficacité les rend fous. Ils deviennent impatients.

Solution: Prendre la rémission de leur bénéficiaire avec un grain de sel. Se détacher de la souffrance des autres, exprimer empathie au lieu d’entretenir la sympathie. Ils doivent être responsables d’eux-mêmes seulement. Tout le reste n’est qu’illusion.

5- Intolérance (chakra de la gorge suractivé)

La plupart des gens de ce monde vont grandir ayant leur opinion et sentiments inconsciemment réprimés par eux-mêmes, en réponse au conformisme social, la correctitude politique et les fausses apparences. Un homme ne doit pas pleurer. Nous devons serrer la main en lançant «comment ça va» mais la réponse à donner est «bien et vous». Si l’on répond plutôt que la vie est dure, l’inconfort fait place. Pourtant, chacun traverse des journées plus dures et des creux, mais on s’empêche de répondre honnêtement. Il faut consulter un psychologue pour s’autoriser à exprimer sa souffrance . Une des plaies de ce monde est la peur de faire face aux problèmes personnels et aux conflits. C’est un processus naturel, mais la peur de la perception des autres et le devoir de démontrer droiture et réussite, durant ces années économiquement difficiles, nous obligent à nous la fermer et sourire. Le manque de communication est maintenant la raison numéro un qui explique que plus de 50% des couples mariés se séparent. Ceux qui osent exprimer leurs émotions sont vus comme déséquilibrés, bien qu’ils soient pourtant plus sain de le faire que l’inverse. Le spectre de l’intolérance envers soi-même, et souvent envers les autres, s’est répandu. Il faut s’accepter soi-même et accepter la diversité chez les autres.

Solution: Chanter est la meilleure thérapie qui soit pour balancer le chakra de la gorge, que la personne souffre d’intolérance ou addiction. Une passion dans la créativité et des passe-temps artistiques aideront aussi à réguler les excès et sortir des carcans mentaux qui gangrènent ce monde. La clé est d’embrasser la diversité d’expression et y contribuer.

6- Intellectualisme (chakra du troisième oeil suractivé)

Quand les pensées nous envahissent pendant la nuit, nous empêchant ainsi de dormir, ceci est habituellement le signe d’une suractivité du sixième chakra. Le résultat est l’insomnie. La source de ce problème se trouvent dans les capacités intellectuelles qui ne trouvent pas assez de stimulation. À l’opposé, les jeux vidéos et les drogues hallucinogènes témoignent d’un potentiel intellectuel endormi. Le manque de soif de savoir chez les personnes dotées de capacités intellectuelles les conduisent à se noyer dans une environnement de stimulis intellectuels stériles et auto-entretenus sans effort, où il n’est pas nécessaire de penser. Ils deviennent engourdis par la pensée étroite et s’y campent. Parce qu’ils ont la pensée critique sur-développée, les intellectuels verront un tel comportement comme une faiblesse. En fait, trop penser peut aussi mener à l’égarement. L’égo de l’intellectuel est celui d’une personne qui refuse de se faire avoir au point d’en faire une obsession, de chercher un ennemi fictif avec qui débattre et préparer des stratégies pour éviter de perdre le duel.

Solution: Pour atténuer la paranoïa inutile, il faut vivre dans le moment présent, ce qui rend permet à la réalité de devenir claire et concrète. Il faut aussi agir au lieu de parler et prétendre être si bon. Il faut mener par l’exemple et démontrer de la sagesse.

7- Addiction (chakra couronne suractivé)

Parce qu’ils sont nés avec un niveau de conscience naturellement élevé, certaines personnes sont nées avec tous les chakras naturellement éveillés, spécialement les semeurs d’étoile et les travailleurs de lumière. C’est pourquoi beaucoup d’enfants indigo, cristal et arc-en-ciel sont prédisposés aux addictions des chakras inférieurs et aux excès des chakras supérieurs. Leur mission de vie doit se réaliser dans le monde concret, mais leurs habilités extrasensorielles et leurs dons sont inutiles s’ils demeurent déconnectés de la réalité. C’est ce pourquoi ils sont sujets aux addictions, pour s’encrer dans la réalité.

Solution: Traiter les addictions et les dépendances comme prescrit dans les trois articles de cette série, en particulier conçue pour eux. Être conscient de sa raison d’être: changer ce monde. Accepter que nous ne sommes pas seuls en tant qu’espèce, que nous partageons ce monde avec des entités sombres. Accepter les ténèbres comme faisant partie du tout et les utiliser comme raison pour s’éveiller et agir au lieu de rester dans son coin à ne rien faire. Pour se remettre des  addictions, il faut laisser aller la peur d’explorer nos côtés sombres, se lever, sacrifier, évoluer et devenir soi-même. Par dessus tout, être plus pratique dans la manière de répandre la conscience de sorte que ceux qui sont bien ancrés dans le plancher des vaches auront plus de facilité à connecter et résonner avec nous. Ainsi, notre présence dans ce monde aura plus d’effet. Soyez tout simplement!

BONUS: Note sur les workoliques (les bourreaux de travail)

Le workolisme, est l’excès de travail, au niveau professionnel, tel un réflexe de panique de l’égo à devancer son accomplissement dans le temps chronologique. La façon d’y remédier est de vivre dans le moment présent.

Autres articles de cette série:

LA RAISON POURQUOI LES NEURODROITIERS SONT DES «ACCROS» (SÉRIE ADDICTION – 1 DE 3)

23 ADDICTIONS DIFFÉRENTES ET LEUR THÉRAPIES (SÉRIE ADDICTION – 2 DE 3)

Par: Christian Théberge

Cet article est aussi disponible en anglais en cliquant sur le lien ci-dessous:
http://thepoweroftherightbrain.com/2015/11/18/7-excessive-behavior-opposed-to-addiction-and-their-cause-addiction-series-3-of-3/
Capitulia©2015
www.capitulia.com

Une réflexion sur “7 COMPORTEMENTS EXCESSIFS OPPOSÉS AUX ADDICTIONS ET LEUR CAUSE (SÉRIE ADDICTION – 3 DE 3)

Laisser un commentaire