6 TRAITS DISTINCTIFS DE L’IMAGINATION COMPARÉE À L’INSPIRATION

Notre hémisphère cérébral droit recèle de facultés souvent reliées à la créativité. Bien qu’elles soient apparentées, il ne faut pas les confondre avec la créativité elle-même. L’inspiration est peut-être une composante de la créativité, mais la créativité est plus large. L’inspiration est l’habileté à sortir des idées venues tout droit du néant, une idée qui n’existait pas avant et qui est approuvée par une large majorité. L’inspiration est la capacité de créer à l’aide du soi supérieur.

Le même principe s’applique à l’imagination, qui peut être vue come une composante de la créativité, mais n’étant pas nécessairement synonyme de créativité en tant que tel. L’imagination est cette habileté à générer une diversité d’idées, peu importe qu’elles soient pertinentes ou non. Ainsi, l’imagination est une pure faculté du cerveau droit, celui qui est mis de côté au dépend de la conformité sociale. La peur du jugement des autres ou de l’impertinence empêche beaucoup d’individus et d’organisations de s’exercer à des séances de brainstorming sur une base régulière. Dommage, car le brainstorm est un réflexe naturel et, un peu comme pour la méditation, nous aurions besoin davantage de ce genre d’exercice afin d’équilibrer nos deux hémisphères cérébraux, surtout quand nous pensons trop souvent en mode cerveau gauche.

L’imagination peut sembler être un concept clair pour la plupart d’entre nous, entre autre pour les artistes nés. Pourtant, la distinction entre inspiration et imagination n’est pas nécessairement celle qu’on croit. Voyons ce qu’il en est. Voici 6 traits distinctifs de l’imagination comparée à l’inspiration:

1- L’imagination est le détachement du processus de pensée séquentiel et structurel;

L’imagination, c’est l’idée ou la création, et non l’utilité ou la nécessité. C’est un laisser aller de notre emprise sur le mode de pensée unidimensionnel qu’on appelle conformité.

Nous devons tous savoir comment réfléchir et se comporter comme une machine pour survivre en ce début de XXIe siècle. Nous sommes entraînés à trop analyser. Par dessus tout, nous tendons à ne générer que des pensées strictement rationnelles, séquentielles, structurelles, intellectuelles. Nous sommes si interconnectés par les télécommunications et si influencés par le comportement robotique du décorum corporatif que nous désapprenons à créer et exprimer notre identité. Nous devons nous exercer à stimuler l’imagination et la capacité à générer nos propres pensées créatives, car elles constituent la thérapie par excellence pour contrebalancer cette lobotomisation que subit la race humaine.

L’inspiration implique les deux formes de pensée, cognitive et créative, en même temps. L’inspiration, c’est comme peindre sur un fond blanc immaculé, comme écrire sur une page blanche.

2- L’imagination demande une idée catalyseuse ou une base créatrice;

L’imagination va prendre place dans un contexte où les graines sont semées afin que des pensées créatrices émergent. Elles peuvent également émaner d’un processus de pensées en cours. L’imagination nécessite une étincelle. L’imagination ne surgit pas du néant comme l’inspiration. L’imagination, c’est comme peindre sur un fond blanc avec quelques lignes prédéfinies, puis partir de cette base simple pour en faire ressortir un résultat qui reflète l’unicité de l’artiste.

«Jammer» de la musique est fortement associé au cerveau droit, puisque personne ne sait comment ça commence et comment ça va se terminer. Les musiciens de jazz jouent sans partition, mais amènent avec eux leur style et construisent sur un rythme, bien que leur performance est le fruit d’une connexion à la source divine source sur de longues années de pratique, ils sont inspirés par l’humeur de la foule également. L’inspiration vient de l’imagination. Les musiciens de jazz ont tous jammé à un moment de leur vie.

3- L’imagination est l’habileté à «brainstormer»;

L’imagination est purement et simplement l’habileté à créer n’importe quelle idée ou pensée créatrice qui n’a pas été encore explorée. On dit que la réalité dépasse la fiction. C’est ainsi puisque la fiction est inspirée par une réalité inédite. L’imagination est simplement une réalité parallèle inédite.

Pour sa part, le brainstorm est cet exercice de dévoiler l’inexploré a priori impossible et l’intégrer dans le domaine du possible. C’est oser penser l’impensable, sans peur, sans jugement, ou sans blocage. C’est simplement l’observation de toutes les possibilités vu de l’extérieur.

Quant à elle, la réalisation est de prendre une de ces idées, impensable au départ, et la matérialiser en réalité…

L’inspiration serait de rendre une réalisation agréable aux yeux de tous  et la remplir de hautes vibrations, ce qui stimule l’expansion de conscience.

4- L’imagination est la capacité d’exploiter le cerveau droit seul;

L’imagination est la capacité de mettre de côté le cerveau gauche et de pousser le cerveau droit à son plein potentiel. Le résultat parait souvent intriguant, même parfois ridicule aux yeux des plus acerbes, mais prend pleinement son sens aux yeux des personnes sans jugement. Car le jugement est un signe d’incapacité à se détacher significativement de l’influence du cerveau gauche. Ne soyons donc pas inquiet du jugement des autres quand nous extériorisons notre imagination. Il est important de se dissocier de l’impression que nous donnons aux autres. L’expression de l’imagination est donc une forme de thérapie pour apprendre à se libérer de la peur ou atteindre l’équilibre.

L’inspiration vient sans ce facteur de risque qu’est le jugement des autres, puisque c’est l’approbation du caractère hautement créatif, autant de la part des neurogauchers que des neurodroitiers.

5- L’imagination est déclenchée par le cerveau droit seulement;

L’imagination n’est rien d’autres que des pensées créatrices à leur état brut. Ce qui peu sembler naïf de prime à bord, pourrait être identifié par l’animateur d’une séance de brainstorming comme une idée potentiellement géniale. Il ne faut jamais sous estimer le pouvoir de l’imagination.

Une personne accomplie et équilibrée est généralement quelqu’un qui s’exerce à laisser libre cours à toutes ses idées. Quand on s’assied et qu’on écrit tout ce qui nous traverse l’esprit, nous autorisons notre être à considérer un plus grand éventail de possibilités de vie.

Les gens qui ont du succès dans la vie sont ceux qui parviennent à vivre en mode pilotage automatique, où les deux hémisphères travaillent en harmonie sans presque le moindre effort. Pour y arriver, il faut absolument entrainer l’hémisphère droit du cerveau, ce qui débute tôt dans la vie et qui ne paie des dividendes que beaucoup plus tard. C’est un investissement à long terme.

Ceux qui négligent leur cerveau droit auront des lacunes au niveau de l’intuition, manquant de créativité et d’adaptabilité, ne vivant que pour le court terme. En somme, ils étouffent ainsi leur capacité d’expansion, tandis que ceux qui maîtrisent leur cerveau droit arriveront facilement à élever leur évolution de plusieurs crans. L’imagination est une thérapie sans égal contre la dominance excessive du cerveau gauche.

6- Imaginaire ne veut pas nécessairement dire original;

L’imagination est le mouton noir des facultés de la créativité. C’est le cerveau droit à son extrême. Il n’est donc pas suggéré de ne nourrir que des pensées du cerveau droit exclusivement. Ceux qui vivent constamment dans leur monde imaginaire finissent incompris, marginalisés, isolés, ostracisés, ou bien étiquetés comme incohérents ou pire, mentalement malades. Le monde d’aujourd’hui ne pardonne pas ceux qui sont complètement déséquilibrés d’un hémisphère ou l’autre.

L’imagination n’est pas toujours séduisante. Tandis que l’inspiration est synonyme d’originalité, de connexion avec le soi supérieur, l’imagination pure et dure est souvent vue comme bizarre et n’est parfois appréciée que par son penseur ou créateur. Il est important de maintenir un niveau constant d’interaction avec le vrai monde. L’imagination reste un outil, et non un mode de vie…

Par: Christian Théberge

Cet article est aussi disponible en anglais en cliquant sur le lien ci-dessous:
http://thepoweroftherightbrain.com/2015/12/23/6-ways-imagination-is-distinctly-different-from-inspiration/
Capitulia©2015
www.capitulia.com

Une réflexion sur “6 TRAITS DISTINCTIFS DE L’IMAGINATION COMPARÉE À L’INSPIRATION

Laisser un commentaire