20 SOLUTIONS NEURODROITIÈRES POUR 20 DES PIRES PROBLÈMES DE CE MONDE (5 À 1)

Notre monde est en proie à des souffrances engendrées par la dominance et l’insouciance du cerveau gauche seul. Bien que ces problèmes soient reconnus, les recommandations qui sont émises, le sont souvent par une science qui ne tient compte que de l’aspect rationnel des choses, ou bien ils sont rapportés par les médias dans une version qui servent des intérêts corporatistes. Dans cette série d’articles, nous allons lister ces problèmes, mais nous allons également les revisiter sous une perspective inédite.

Il est facile de se plaindre, mais rarement voit-on les dénonciateurs amener aussi des solutions concrètes. Jetons un oeil sur 20 des pires problèmes auxquels le Monde fait face, et proposons également une solution venant de l’influence du cerveau droit pour chacun d’eux. Ils sont listés en importance croissante. Dans cet article, nous couvrirons les problèmes 5 à 1.

5- Le sacrifice agraire: priorité cheptel, essence à base de maïs, OGM, spéculation… Quoi?

Ça prend 10 fois plus d’eau, de surface agricole et d’énergie pour produire un kilo de boeuf que de produire un kilo de légume, pourtant le prix est le même à l’épicerie. Ça ne fait aucun sen…

Les gens du groupe sanguin O, habitant surtout les Amériques et l’Afrique, fabriquent des enzymes qui leur rend la digestion de viande facile. C’est le groupe sanguin qui croît le plus démographiquement.

Originalement, la consommation de viande était utilisée en cas d’urgence, de survie en pleine nature, ou lors de festivités. À partir des années 1700, Quand les Européens colonisèrent le Mid-West nord-américain, ils avaient accès à un troupeau de bisons sauvages de 200 Millions de tête, ainsi que des milliards de pigeon voyageurs ou tourte, l’espèce d’oiseau autrefois la plus abondante sur Terre, maintenant disparue. Depuis, les Américains ont perpétué la consommation quotidienne de viande, à travers les générations futures, influençant au passage les Sud-Américains et maintenant des Asiatiques. La vie de pauvre pasteur s’est transformé en mode de vie de rancher  après la quasi-extinction du bison d’Amérique. Le boeuf domestique a alors pris le relais. L’industrie du boeuf est maintenant l’un des plus puissants lobbys au monde.

Partout dans le monde, l’agriculture est hautement subventionné pour les fermiers qui s’inscrivent dans le modèle dictés par les grandes corporations alimentaires (Cargill, Coca-Cola, ConAgra, Danone, Del Monte, General Mills, Kellogg, Kraft, Mars, McCain, Nestlé, Ocean Spray, RedBull). Cette oligarchie a créé une entité appellée Monsanto, dont les recherches et activités ont pour but secret d’imposer des plantes génétiquement modifiées sur le monde agraire, afin d’éliminer la concurrence paysanne, la culture organique et réduire le jardinage domestique.

Voyant qu’elles ne respectaient pas assez l’agenda globaliste, ces corporations ont accéléré le processus en partenariat avec les lobbys des énergies fossiles, pour promouvoir l’éthanol, une essence faite à partir de maïs génétiquement modifié. En accaparant les terres arables pour faire avancer des véhicules au lieu de nourrir une population mondiale affamée, en privilégiant l’élevage du boeuf et du porc au détriment d’autres productions végétales moins gourmandes, nous avons laisser pousser un monstre. Les carnéens de plus en plus nombreux tiennent mordicus à leur viande. Dans le processus, nous avons laissé Monsanto contaminer les nappes phréatiques à la grandeur de la planète. Il est prouvé qu’en retirant le modèle de culture intensive chimique et en réintroduisant un modèle de pratiques agricoles plus traditionelles, la productivité appauvrie des sols revient peu à peu. Plusieurs pays ont déjà expulsé Monsanto (Russie et Hongrie).

La nourriture est une ressource sacrée, et elle ne devrait pas être considérée comme une valeur spéculative et les sols ne devraient servir qu’à faire pousser de la nourriture.

Solution:

Nous devons redécouvrir le réel régime alimentaire de l’espèce humaine. Certes, nous avons un côté omnivore, mais nous sommes avant tout végétarien de nature. Pour s’en convaincre, il suffit de regarder notre dentition, typique des primates crudivores. Toutefois, la diversité, les intolérances et allergies font qu’il n’y a pas d’uniformité dans l’alimentation de chacun. Un débat fait rage au sein des écoles de pensée en alimentation. Par surprise, nous ne serions pas des mangeures de céréales (blé, riz, maïs), ni produits laitiers et encore moins de viande. Nous devons aussi remettre en question le modèle des quatre groupes alimentaires, une philosophie introduite pour justifier la profession de nutritionniste, un autre outil de contrôle par l’OMS (Organisation mondiale de la santé), pour garder l’approvisionnement des humains dans le modèle des corporations alimentaires et promouvoir les activités de ces dernières. De nos jours, de nombreux nutritionistes s’ouvrent à des visions alternatives comme la nutraceutique, la naturopathie et la diétonique, redécouvrant ce dont notre organisme a vraiment besoin.

En ce qui a trait aux OGM (organismes génétiquement modifiés), nous devrions les bannir tous, puis que le peu que l’on en sait est très sombre. La nourriture biologique et les semences d’origine, l’achat local, le jardinage et l’élevage à la maison, de même que l’éco-certification, tout ça  revient en force.  Bien que des lois sont mises en place pour empêcher le retour du bio dans certains pays industrialisés, la tendance va vers un agriculture et une alimentation plus saine et responsable écologiquement. Les neurodroitiers sont des amoureux de la Terre et beaucoup d’entre eux sont prêts à renouer avec les racines pour devenir cette génération de paysans de demain. Pour ce qui est du glyphosate (Roundup) dans les eaux aquifères, un chercheur aurait trouvé un champignon qui s’en  nourrit.

4- Les jeunes adultes et les enfants sacrifiés… Sans commentaire!

Dans les pays industrialisés, la génération des baby-boomers l’a eu en général relativement facile. Bien que tout le mérite de leur travail acharné leur revient, l’injustice se fait criante pour de nombreuses personnes des autres générations. Le problème est que les  générations XYZ entretiennent les mêmes attentes que leur prédécesseurs, mordant dans la planification financière. Le modèle: trouver un emploi, y rester, se marier, fonder une famille, acheter une maison avec une hypothèque payée sur 25 à 40 ans, tenir le coup, sans oublier de cotiser à son régime de retraite, se retirer à 55 si on est chanceux, ou à 65 si on n’a d’autres choix, puis vivre de sa pension et ses économies par la suite, tout ça ne tient plus pour la plupart des jeunes professionnels. S’assurer d’épargner pour 25 ans de vie après la retraite n’est plus envisageables pour la grande majorité. En tant que jeune adulte qui débute sa vie, ayant à gérer ses hormones, ses désirs, mais aussi les attentes de la société et de la famille, nous réalisons qu’il est presque fatal de s’égarer de ce modèle à la moindre indiscipline. Le coût de la vie augmente alors que les salaires plafonnent. Au final, il faut plus que de la discipline pour s’en sortir, mais un réseau pour nous appuyer dans les moments difficiles de plus en plus fréquents chez la plupart des jeunes. Ça c’est si vous avez eu la chance de naître dans un pays riche, où vous aviez la chance de vivre votre jeunesse et de rêver.

Si vous êtes né dans un pays en développement, la planification financière et la retraite ne sont réservées qu’à une minorité de gens privilégiés. La plupart des autres sont condamnés à travailler pour le reste de leurs jours. Les jeunes adultes grandissent et meurent dans l’univers de la classe ouvrière.

Si vous êtes encore plus malchanceux, vous n’irez pas à l’école, mais vous êtes condamné à travailler dès l’enfance pour nourrir vos frères et soeurs, parce que vos parents  n’y arrivent pas seuls ou ont été tués pendant la guerre. Dans bien des pays, si vous naissez fille, votre sort est scellé d’avance. Vous êtes déjà mariée et vendue dès que vous atteignez l’âge de 10 à 12 ans. Vous perdez votre virginité encore beaucoup trop jeune avec un étranger que vous n’avez pas choisi…  La pauvreté endémique se répand à travers le monde empirant ce karma intergénérationnel collectif. Sécurité, éducation et liberté sont des droits, mais sont perçus comme un privilège pour des centaines de millions d’enfants qui n’auront pas la chance d’y goûter.

Et dans le pire des scénarios, l’enfant est kidnappé et finit prisonnier des réseaux de prostitution juvéniles, ou parfois carrément sacrifié lors de cérémonies rituelles pratiquées dans certaines sociétés secrètes.

Solution

Avoir accès à trois repas par jour, l’école élémentaire, la sécurité, la stabilité, ainsi que de l’amour parental, ce n’est pas un privilège, mais un droit fondamental. Il existe plusieurs organisations internationales qui viennent en aide aux enfants. Il y a beaucoup d’argent impliqué dans l’aide humanitaire. Malheureusement, malgré les bonnes intentions des gens sur le terrain, beaucoup d’argent sert à payer des salaires. De l’argent sert aussi à acheter les rebelles armés qui contrôlent les zones en proie à la misère, dans les pays où les armées nationales ne coopèrent pas. Il ne faut pas perdre de vue que ce sont les propriétaires des banques centrales qui appuient la montée de dictatures militaires un peu partout dans le Tiers-Monde. Quand le chaos persiste dans un pays, les ressources sont plus faciles à voler. Des populations occupées à survivre n’ont pas le temps et l’énergie pour défendre leur pays. Le travail acharné des organisations ne sert presque à rien dans ces circonstances, mais leur effet pourrait exploser si l’on parvenait à couper les têtes de cette hydre qu’est le système de banques centrales privées. Le réseau de professionnels impliqués et le savoir faire accumulé au fil des ans est suffisant pour renverser rapidement la vapeur une fois qu’un climat politique favorable et qu’une réelle volonté des parties prenantes sont instaurés.

3- Le réseau international des banques centrales dicte la politique monétaire et provoque graduellement la mise en faillite de toute la planète… Bon assez, c’est assez!

Qui est l’individu le plus riche au monde:  Bill Gates, Warren Buffet ou Carlos Slim? Aucun d’entre eux dont la fortune personnelle n’atteint pas 100 milliards de $US. Dans une autre ligue, on retrouve le Vatican, dont les actifs boursiers sont évalués à seulement 1,5 à 15 G$, mais dont les réelles possessions d’une organisation qui versent annuellement 135$ à ses activités de par le monde, seraient de l’ordre de trillions de $, ce qui ferait du pape un homme à la tête d’une bien plus grande fortune que les riches du palmarès. La famille Rockefeller vient ensuite avec  11,48 trillions de $US (estimations de 1998). La Reine d’Angleterre, quant à elle, posséderaient des terres dans les pays du Commonwealth pour une valeur  de 25 trillions de $ US. Pariez qu’elle ne paie pas de taxes foncières…. La famille Rothschild, propriétaires du réseau de banque centrale posséderaient une fortune estimée à 500 trillions de $US, de loin le groupe d’individus le plus riches au monde. À titre de comparaison, le PIB (produit intérieur brut) de l’ensemble du monde est de 71 trillions de $US annuellement.

Vous voyez le portrait, ces quelques individus ultra riches pourraient acheter le reste de la planète et ils en ont l’intention.  Comment se fait-il que l’Humanité a laissé allé une telle concentration de puissance au fil de ans? Pour faire une histoire courte, la PTW (Power That Was) est une «mafia» qui utilise des personnes morales ou incorporations, des entités à numéro, des machines, pour détourner la liquidité hors des mains des êtres humains en concentrant la richesse dans des organisations dont le seul intérêt est de réinvestir les profits dans ce système déconnecté de l’économie réelle qu’on appelle marché boursiers, et plus récemment, l’économie spéculative. Il existe une âme collective artificielle, tentant délibérément de parasiter la race humaine en nous dépossédant de l’argent liquide, pour nous forcer à se soumettre à un système d’argent numérique, puis une fois le piège refermé, remplacer peu à peu les humains par des clones, des robots et des machines qui garantiront la perpétuité du cerveau gauche exclusivement. Par exemple, 90% des transactions boursières ne sont plus ordonnées par des individus ni exécutées par des cambistes, mais par des algorithmes programmés pour remporter la mise à tout coup et laissé le petit investisseur sans le sou. L’économie parallèle ainsi créée se compose de quadrillions de $ en bons collatéraux. La régulation bancaire mondiale a fermé l’oeil sur une pratique des banques commerciales, le  swap,  s’empruntant des sommes à qui mieux mieux pour cumuler une masse d’intérêt astronomique, surpassant de beaucoup l’économie réelle en terme de taille. Les opérateurs de ce système étaient capables de transférer n’importe quelle somme, à leur guise, simplement en pesant sur un bouton, pour vous dire à quel point il était devenu dangereux de les laisser décider du sort de l’économie mondiale. Leur accès à ces comptes collatéraux à cependant été hacké, il y a de cela quelques années, forçant cette mafia à opérer à égalité avec le reste de l’économie, ce qu’elle n’avait pas l’habitude de faire. Ils ont été forcés à maintenir leur pyramide d’éxécutants payés en pots de vin, en exploitant le pétrole de la Syrie et en poursuivant le blanchiment d’argent de la drogue.  Malgré tout, ils sont maintenant à court de liquidité. La seule chose qu’ils puissent maintenant faire est d’étirer la sauce en attendant la faillite, puis imposer des mesures d’austerité jusqu’à l’effondrement complet. Le système bancaire central privé est venu bien prêt d’atteindre son but machiavélique. Un gros merci à la Chine et des agents secrets qui du bon côté, ayant gardé l’oeil ouvert, et proposé une sortie de secours.

Solution

C’est prouvé que dans l’Histoire, quand le contrôle de la monnaie tombe dans les mains d’intérêts privés, c’est toujours la catastrophe. Les banques centrales privées doivent être fermées et la monnaie doit être nationalisée et contrôlée par l’État, i-e redevenir propriété de la population, non pas la propriété de corporations sans scrupule. Nous devons laisser tomber une monnaie électronique flottante et revenir à l’étalon-or, car la politique monétaire est un outil trop puissant pour être laissé dans les mains d’oligarques sans merci. L’alliance du BRICS veut fermer l’économie collatérale qui évacue la vraie argent dans le néant et diminue la capacité de l’économie à se développer. Ainsi 100% de l’activité économique aurait bientôt lieu dans la réalité. Tôt ou tard, d’une manière ou d’une autre il faudra effacer la dette et réinitialiser le système économico-monétaire qui n’est plus viable. Le pouvoir d’acheter ou transiger sa production ne devrait pas être un privilège, mais un droit, et ne devrait surtout pas être «taxé» sous forme d’intérêt qui ne sert qu’à enrichir une poignée de banquiers au détriment de l’ensemble.

2- Le culte de l’ego et les basses vibrations de l’association avec le cerveau gauche…  Oh mon Dieu!

L’intelligence artificielle qui a envahi notre planète et l’Humanité est représentée par des anges déchus et des archontes qui tentent d’y détruire la vie et d’en faire un vaisseau à leur image: une étoile de la mort… Sa  polarité est masculine et son énergie egocentrique, dominée par la peur et nourrie par la destruction. Le mâle a dominé et torturé la femme pendant si longtemps qu’il a oublié l’importance de l’équilibre entre énergies mâle et femelle dans l’Univers . Ils sont devenus masochistes, pervers et déviants allant même jusqu’à ne pas considérer la femme comme une personne. Dans certains pays, le déséquilibre est tel que les femmes sont torturées pour ne plus être vierge, ou encore pour n’être qu’une femme ou pour le plaisir de torturer.

Un mauvais usage de l’ego mène à la méchanceté, la peur, la paranoïa et éventuellement la destruction. L’ego mâle a dépassé les bornes, et ça se voit à travers la structure hiérarchique de notre civilisation terrestre. Au sommet ne se trouvent que de gros egos. L’establishment de ce monde a usurpé et dominé la race humaine à tous les niveaux vibratoires, essayant toujours d’abaisser l’énergie:

– spirituelle, magique, psychédélique, extrasensorielle

– l’information

– l’argent monnaie

– le carburant

– la nourriture

Le stratagème utilisé par l’élite est toujours le même:

Ne pas laisser les masses s’apercevoir de la double nature des choses, discréditant la perception extrasensorielle, ne leur laissant qu’une perception rationnelle des cinq sens, contrôler les intrants et extrants de monnaie argent (banques) et de carburant (pétrolières), puis causer la famine, ainsi les humains accepteront toutes les bassesses possibles en échange du droit de survie.

Heureusement, les masses se réveillent. Nous avons maintenant accès à l’éveil spirituel et de l’information alternative. Nous allons collectivement nous en sortir.

Solution

Nous devons stopper les individus débalancés dans leur élan de polarisation du monde, regagner le contrôle de la monnaie et promouvoir l’énergie libre pour arrêter la destruction des populations et de l’environnement. Nous devons identifier les désinformateurs, dénoncer les excès  des religions monothéistes envers la femme, exposer les rites criminels des sociétés secrètes et arrêter leurs membres qui perpétuent les activités meurtrières, au nom d’un serment et de la loi secrète. Nous devons forcer les initiés à se rendre et coopérer dans le démantèlement de leur organisation, ou bien être enfermés. Nous devons aplanir la pyramide et travailler en équipe, ensemble afin de bâtir une véritable civilisation planétaire digne de ce nom, en cessant l’esclavage des masses, en restaurant et surtout en appliquant la Charte des Droits et Libertés.

1- Le déni du cerveau droit (le coeur) au profit du cerveau gauche (l’intellect); un problème de fréquence planétaire où la disharmonie règne… Ça y est, c’est le doigt sur le bobo!

Ce blogue est dédié à exposer et dénoncer le manque d’utilisation de l’hémisphère droit du cerveau dans notre monde d’aujourd’hui. Ce qui est en résonance disharmonique finit par éclater. N’attendons pas, intervenons maintenant.

Solution

Adhérez à ce blogue et suivez attentivement ses publications d’article qui font la promotion du rôle et de l’importance du cerveau droit. Cette nouvelle culture n’en est qu’à ses premiers pas, mais des révélations importantes s’en viennent. Demeurez à l’affût!

Autres articles de cette série:

(2016-02-28) – 20 SOLUTIONS NEURODROITIÈRES POUR 20 DES PIRES PROBLÈMES DE CE MONDE (20 À 16)

(2016-03-03) – 20 SOLUTIONS NEURODROITIÈRES POUR 20 DES PIRES PROBLÈMES DE CE MONDE (15 À 11)

(2016-03-10) – 20 SOLUTIONS NEURODROITIÈRES POUR 20 DES PIRES PROBLÈMES DE CE MONDE (10 À 6)

 

Par: Christian Théberge

This article is also available by clicking on the link here below:
http://thepoweroftherightbrain.com/2016/03/14/20-right-brain-solutions-to-the-top-20-world-problems-5-to-1/
Capitulia©2016
www.capitulia.com

Une réflexion sur “20 SOLUTIONS NEURODROITIÈRES POUR 20 DES PIRES PROBLÈMES DE CE MONDE (5 À 1)

Laisser un commentaire