CETTE ÉNERGIE COMPLEXE QU’EST L’ARGENT

Voici l’un de mes sujets préférés et qui d’ailleurs touche tout le monde de près ou de loin: l’argent. Les professionnels de la finance vous diront que l’argent c’est quelque-chose de rationnel. La monnaie confinée et contrôlée dans un système numérique et informatique hyper-rationnel n’a d’autre choix que de se comporter de façon logique. Sauf que dans une économie de marché libre, l’argent se comporte comme de l’énergie quantique. C’est un fluide d’échange entre des agents. Ce n’est pas l’argent qui est rationnel ou irrationnel, mais bien le système dans lequel il s’échange.

Dans le système actuel, l’argent sert les banquiers et les grands argentiers de ce monde à notre détriment. Si l’on pouvait ramener le système économique d’un système financier (logique) à un système monétaire libre (quantique), la monnaie servirait davantage les populations. À quoi ressemblerait alors l’argent? À de l’énergie… Cet article vise à revisiter l’argent, à son stade primitif, c’est-à-dire en tant qu’énergie. Et même si l’accès à l’argent est devenu fortement compliqué, les principes de bases s’appliquent encore. La force du réseau dans les affaires demeure incontournable.

Le quantique

La physique classique, de Newton à Einstein, est parvenue à démontrer rationnellement le lien mathématique qui existe entre les lois des différentes branches de cette science. La physique classique suit plusieurs courants ou théories:

  • l’astrophysique
  • la mécanique
  • les champs électromagnétiques
  • l’optique ondulatoire
  • la thermodynamique

Tout se tenait jusqu’à l’arrivée de la physique quantique, née de la théorie des quantas de Planck et qui devait servir à expliquer le comportement des atomes. Elle a donné naissance à une science à part entière. La physique quantique est venu choquer les scientifiques en les confrontant à l’idée qu’il existerait non pas un déterminisme d’une seule force supérieure, mais bien une conscience universelle en toute chose, plus particulièrement au sein du règne vivant. La conversion mathématique du comportement quantique dans la nature est très ardue.

Jusqu’à maintenant, la science physique s’est approprié l’étude de se qui est quantique. Mais voilà que depuis quelques décennie, les penseurs de tout acabits s’y intéressent de plus en plus. Le temps où seule la science apportait des applications est terminé. Voilà que la philosophie et la science fiction, la psychologie et la spiritualité entrent dans la valse.

L’orgone et les énergies subtiles

Dans les années 1960, Wilhelm Reich a démontré l’existence d’une substance immatérielle, l’orgone, mesurable par électroscopie et dont la portée et les répercussion sont énormes dans différents domaines. Tous les êtres vivants baignent dans un univers bioélectrique. Tesla est le développeur de la fameuse bobine pour collecter l’énergie statique dans l’air. La même forme d’énergie mais sous une version immatérielle et plus stable entoure les êtres vivants en agissant comme une enveloppe.

Chaque être humain possède son «aura» bioélectrique, orgone pour les occidentaux ou chi pour les orientaux, où puiser pour se déplacer. Cette énergie vitale est en haute concentration dans les graines, les fruits, les oeufs et les bébés. En grandissant, l’être vivant perd cette réserve qui se dissipe, tout en gardant la faculté de la capter dans l’environnement ambiant. Une personne en harmonie avec son univers existentiel aura une meilleure prédisposition et développera une présence d’esprit lui permettant de s’exercer à améliorer la capture et l’utilisation de cette énergie subtile. Des ascètes seraient parvenus à survivre sans se nourrir d’aliment, uniquement à l’aide des énergies subtiles du microcosme.

L’argent, cette énergie complexe et privilégiée

Depuis des milliers d’années, nous vivons dans un monde, ou plutôt un écosystème, où nous nous sommes adaptés et où nous nous sommes mis en dépendance avec les énergies complexes que sont la monnaie et l’argent liquide, mais plus récemment avec les énergies encore plus complexes que sont la dette, ses produits dérivés et la monnaie électronique.

Dans cette jungle complexe où le débit et le crédit sont contrôlés par des agents extérieurs à la race humaine, les organisations corporatives, cette énergie qu’est l’argent monnaie peut devenir difficile à gérer. L’équilibre épargne-dette devient de plus en plus difficile à maintenir dans un monde où la dette devient quasiment inévitable. Heureusement, les énergies subtiles (l’orgone) et les énergies matérielles de base (le bois, les aliments, les hydrocarbures, etc.) sont toujours là.

Un cerveau gauche bien entraîné est d’une grande utilité pour comptabiliser le capital d’une personne. Mais pour créer de la richesse, il faut y mettre de l’énergie. Le coeur du cerveau droit joue ce rôle. Le travail est une forme d’énergie consentie en échange d’une rémunération. Mais le travail est trop souvent sous valorisé par ceux qui tiennent les commandes du profit. L’investissement est devenu nécessaire de nos jours si l’on aspire à la retraite ou une qualité de vie meilleure. On peut investir en bourse et dans des produits financiers, sauf que la marge de profit est toujours en fonction du risque. Il y a toujours des gagnants et des perdants.

L’investissement en affaire, le développement de marché et l’entrepreneuriat peuvent jouer ce rôle de revenu d’appoint ou de revenu unique suffisant que l’on ne parvient pas à atteindre grâce au seul travail ou à l’investissement financier. Toutefois, cette aventure ne fonctionne pas toujours du premier coup et le risque d’échec ralentit les ardeurs de la majorité des êtres humains.

Existe-t-il une façon de garantir le succès en affaire? Non, mais le meilleur investissement est encore d’investir sur ce que l’on connait. Et ce que l’on connait le mieux: soi.

La force du réseau

On vous le dira jamais assez, le succès en affaire passe inévitablement par le réseau. La première idée qui nous vient en tête en parlant de réseau, c’est la possibilité d’accéder à une source d’énergie complexe. C’est pourtant un piège que de forcer la sollicitation d’argent auprès de notre réseau. Il faut d’abord que le réseau serve de maillage et d’interconnexion avec les agents qui sont véritablement interpellés à soutenir le projet. Il se peut que vous ayez des gens fortunés dans votre entourage immédiat. Alors tant mieux, mais ce n’est pas le cas de la majorité.

L’être humain est comme un programme ou une application. Il doit être mis à jour pour éviter de corrompre et doit être connecté à un réseau pour être mis en valeur. Par un phénomène de truchement des forces quantiques, les échanges entre les êtres humains ouvrent des portails vers d’autres continuums espace-temps qui seront plus près de votre essence divine si vous êtes en unité et en harmonie avec votre univers existentiel. Un changement de réalité bénéfique s’opère chaque fois qu’un nouvel être humain entre dans votre existence. Selon votre degré d’ouverture à accueillir cette rencontre, vous ressentirez un renouveau à chaque fois et plus la connexion avec cette personne sera grande, plus vous aurez changé pour le mieux.

Par: Christian Théberge

This article is also available by clicking on the link here below:
http://thepoweroftherightbrain.com/2016/04/03/that-complex-energy-called-money/
Capitulia©2016
www.capitulia.com

 

Laisser un commentaire