14 DÉCORS NATURELS DES PLUS BÉNÉFIQUES POUR NEURODROITIERS (SÉRIE NATURE – 1 DE 2)

Plusieurs d’entre nous éprouvons de la sensibilité pour les animaux, les plantes ou les formations naturelles, alors que d’autres ne ressentent rien. Les neurodroitiers sont spontanément attirés par la nature à un niveau qui dépasse la simple contemplation d’un paysage enchanteur, ou l’entretien d’un potager, ou bien donner de la nourriture à un chien.

Il existe un niveau de connexion plus profond, à tel point que l’on peut ressentir ce que vit l’animal et se mettre dans sa peau. On dit que les personnes télépathiques sont des aimants à chien. Il se pourrait aussi que l’on éprouve une envie irrésistible de faire un câlin à un arbre, sans raison aucune, simplement par désir subconscient de s’imprégner d’une énergie d’enracinement. Nous pouvons tout aussi bien être pantois devant une vue splendide sur la mer ou sur les montagnes, au point où l’on ne veut plus jamais quitter le lieu.

Les humains établissent des relations basées sur les bases communes et les échanges mutuels. Se sentir lié à un être vivant, c’est connecter avec lui à la source, de là où l’on puise l’inspiration. L’appartenance et l’intemporalité procurent une paix du cœur. Une personne sédentaire éprouvera un profond désir à s’installer quelque part pour de bon. Nous pouvons tomber en amour avec quelqu’un, mais aussi avec un endroit. Au contraire, si l’on est de type plutôt nomade, nous saurons malgré tout vive la connexion et peut-être même de la vivre de façon plus intense et courte.

Les navigateurs de la Renaissance, les grands explorateurs, vivaient dans le seul et unique but de découvrir de nouvelles contrées. C’était leur drogue…  Ils étaient épris pour le sentiment d’actualisation et d’expansion de la conscience chaque fois qu’ils s’imprégnaient des énergies d’un lieu nouveau, ramenant avec eux leur individualité transformée et une dose d’expansion additionnelle ramenée pour la conscience collective. Chaque paysage, chaque point de vue est teinté par sa propre signature énergétique. La géométrie sacrée nous rappelle que l’Univers tend à suivre un pattern. Les neurogauchers voient en la géométrie mathématique une sorte de perfection alors que les neurodroitiers y voient plutôt l’inspiration de la géométrie désordonnée comme étant une force d’harmonie naturelle, en quelque sorte divine et sacrée.

Cet article vise à expliquer la connexion divine qui nous relie à la nature, à la limite des mots. Ces pourquoi nous utiliserons des images à profusion, car elles valent mille mots.

aurora-731456_1920

14- Ciel clair la nuit

Un ciel étoilé la nuit nous rappelle notre poids infinitésimal dans l’immensité. Les personnes les plus conscientes croient à la cosmogonie d’Hermès Trismégiste: ce qui est au-dessus est comme ce qui est en dessous. Et si les planètes étaient des électrons, le système solaire un atome, les galaxies des cellules…

desert-143124_1920

13- Dunes dans le désert

Bien que le vent est représenté par des vecteurs sur une carte météorologique, le vent souffle projetant une onde circulaire; une onde scalaire. La somme de toutes les ondes résulte en une direction. Ainsi, lorsque l’on regarde les dunes d’un désert, ce que l’on y voit est la signature des forces dynamiques du vent à travers le temps. Les rides à la surface du sable disparaissent quand nous nous élevons en altitude. C’est alors qu’on aperçoit les dunes plus grandes et là encore on retrouve le même pattern à plus grande échelle. Les dunes nous rappelle que tout est mouvement.

above-the-clouds-926345_1920

12- Au dessus des nuages

L’aspect duveteux à la surface des nuages peut être associé à la paroi d’une trouver dans un vortex. Une telle vie nous remémore les souvenirs enfouis de notre tendre enfance, alors que nous étions emmitouflés dans notre berceau. La douce surface évoque la tendresse, l’amour maternel dans son expression Yin.

cave-816710

11- Caverne de calcaire

Les formations de complexes stalactites-stalagmites des cavernes calcaire sont parmi les beautés de la nature. Leur structure caractéristique faites de terrasses soutenues par des appendices suspendues en forme de glaçon, mais de composition minérale. En observant la structure, la vue évoque inconsciemment la contrepartie minérale et cristalline de notre être. Ici, les vibrations sont basses, mais harmonieuses, et aident à nous enraciner.

tree-canopy-1440731_1920

10- Canopée vue de dessous

Nous associons spontanément fractal avec mathématique théorique. Pourtant, la nature nous présente de nombreux cas où elle suit la tendance fractale, mais dans un désordre qui ne peut être modélisé par une équation. C’est que la nature est un chaos, mais un chaos organisé consciemment. Dans les forêts dites climaciques, quand une forêt est si mature qu’une espèce prend le dessus sur les autres (érable à sucre, hêtre d’Europe, lenga, acacias, etc.) et monopolise tout le couvert forestier, les arbres se partage la surface et leur feuillage ne se touchent même pas. On regarde alors la canopée à partir du sol et le spectacle est grandiose. On réalise que les arbre de la même espèce s’entraident au lieu d’interférer et d’entrer en compétition les uns contre les autres.

blue-21894_1920

9- Matinée givrée

Quelle surprise quand on se lève le matin en étant témoin de la féérie du givre dans tout le décor extérieur. Le soleil levant brille alors sur le givre recouvrant toute plante et le spectacle est ahurissant. Plus on se penche vers le sol, plus le stimuli visuel créé par la réflexion est grand. L’image ci-dessus ne transmet qu’en partie la réelle beauté du tel spectacle. La lumière du soleil est amplifiée par les angularités des cristaux de glaces formés partout. Les rayons UV, mauve et  bleu de haute fréquence sont en partie absorbés et réfléchis en rayons de plus basse fréquence, dans la plage spectrale du vert. On est alors bombardés d’onde de fréquence et vibration correspondant au cœur.

force-of-nature-729601_1920

8- Orage électrique

Le spectacle que nous procure l’éclair est grandiose. Après l’orage, nous bénéficions de la redistribution bioélectrique dispersée dans l’atmosphère qui retourne vers le sol en fracas. Si vous avez la chance de marcher là où un éclair vient de frapper, vous serez étonné par la charge ressentie, différente de la charge environnante. L’orage électrique nous appelle à renouer avec notre Qi (chi), notre nature bioélectrique que nous tendons à oublier. Rappelez-vous de renouer avec chi chaque fois que vous assistez à un orage ou plus simplement si vous voyez un éclair.

flowers-605989_1920

7- Prairie en fleur

Une seule fleur est une merveille en soi. La forme des fleurs à pétale est un symbole d’énergie. Lorsque tout un pré est recouvert de ces fleurs, le stimuli des sens est grand, surtout en ce qui a tait aux couleurs et aux senteurs. Les habiletés extrasensorielles, quant à elles, seront stimulées tout autant. Les fleurs possédant un bouton aux centre où l’on y voit un pattern en capitule, nous indiques qu’elles sont des récepteurs-émetteurs d’énergie, un peu comme si tout le champ était tapissé de bobine de Tesla. Elles peuvent extraire l’énergie du sol et même emmagasiner ou canaliser l’énergie d’un éclair sans brûler. Ajoutez à cela le grondement des abeilles et des bourdons, puis vous obtenez un endroit sans pareil pour refaire le plein d’énergie.

mountains-1370499_1920

6- Lac ou étang en milieu sauvage

Calme, paix et tranquillité, voila ce que l’on retrouve en visite au lac. Pagayer sur l’eau est un sentiment de liberté et de connexion intense avec la nature. Pêcher sur le lac ou l’étang peut nous procurer le même effet. Essentiellement, quand le lac est bordé par un boisé de conifères réverbérant sur l’eau, la propension à reconnecter avec soi est d’autant plus grande. Flotter sur l’eau d’un lac, ou s’asseoir sur ses berges est possiblement l’endroit par excellence pour décrocher et vivre pleinement le moment présent. Revenir d’un séjour au lac est une assurance pour trouver l’inspiration au retour à la maison, dans ses affaires..

 agawa-977759_1920

5- Collines aux couleurs d’automne

Bien-sûr, qui n’est pas émerveillé devant la palette de couleurs, allant du mauve au vert en passant par le rouge, orange et le jaune, offerte par une vue sur les collines recouvertes de forêt feuillues, dans les régions tempérées du globe. C’est un joyau de la nature. Aussi, la période durant laquelle ce spectacle a lieu est le summum annuel en terme d’énergies. Le début de l’automne est la saison des récoltes.  C’est à ce moment que le sol est le plus chargé en radiation. La végétation est déjà en train de s’éteindre. Toute l’énergie contenue dans le sol est alors à notre disposition. C’est le meilleur temps de l’année pour pratiquer des activités récréatives en plein-air. La plupart des gens prennent des vacances en été. Pourtant, la fin de septembre et le début d’octobre s’avèrent être très propices à refaire le plein d’énergie.

france-1578653_1920

4- Chaîne de montagnes aux sommets enneigés

Les chaînes de montagnes se trouvent à être le symbole excellence de la forme fractale dans l’Univers. Quand vous regardez une chaîne de montagnes aux sommets enneigés vue de l’espace, ce qui saute aux yeux, c’est la caractéristique fractale qui s’en dégage. Quand vous jouissez d’une vue imprenable sur les montagnes, elles se révèlent comme étant cette portion de la croûte terrestre qui a surgie vers le ciel. La montagne est la manifestation Yang de la terre ferme. Certains pics sont vénérés pour leur force spirituelle. Si vous êtes dans cette phase de votre carrière où vous hésitez à prendre action pour amorcer un changement, une petite randonnée en montagne vous donnera le courage et l’envie de foncer.

 beach-84560_1920

3- Plage de palmiers

Au début, l’Homme vivait au jardin d’Eden. Beaucoup croient que cet endroit était la Mésopotamie. Que cet endroit mythique existe ou non, l’être humain a été conçu pour habiter les régions tropicales planes, tout particulièrement les côtes. La noix de coco et les fruits exotiques constituent la nourriture de prédilection pour les humains vivant en pleine nature. Bien que certaines races soient adaptées pour de plus hautes latitudes, nos origines sont tropicales. Le sentiment de retour chez soi est indescriptible quand on marche sur une plage de sable blanc poudreux, en entendant la brise dans les feuilles de palmier et le son des pélicans. Si vous vivez déjà vivre dans un tel environnement et que vous ayez l’impression d’être désensibilisé, allez passer quelques mois dans un pays du Nord et vous retrouverez cette sensation de chez soi qui n’a pas son pareil sur une plage de palmiers.

underwater-408904_1920

2- Récif corallien sous l’eau

Quand on nage à travers un banc de poisson à travers les coraux, on a l’impression de visiter la face cachée de l’Univers. La vie semble si éparse à la surface, alors qu’elle est si intense sous l’eau. Il y a du mouvement partout où l’on regarde. Ça donne l’impression que c’est de là que la vie part, et… c’est le cas. Il y a une raison pour laquelle l’eau est pleine de vie. La nature scalaire des ondes aquatiques et l’absence d’ondes électromagnétiques fait que cet environnement est si favorable à la reconnexion avec notre champ quantique, à un point où s’en est thérapeutique, bien au-delà du spectacle déjà haut en couleur offert par la vie marine et les couleurs qu’on y trouve.

 bridal-veil-fall-52450_1920

1- Chute d’eau

Finalement, le paysage le plus attractif et à la fois le plus fascinant sont certainement les chutes d’eau. La magie opère ici. Évidemment, la beauté magnifique de la vue du site vaut à elle seule l’ébahissement et l’émerveillement. Les eaux tombantes qui s’engouffrent dans dans celles du bassin génèrent un champ d’onde scalaire curatives uniques. Plus haute est la chute, meilleure est la purification quand on se place en dessous.

Une balance ionique idéale pour l’être humain est d’environ 1 cation et 34 anions, et pourtant, le débalancement ionique que nous vivons est de 5 cations et 4 anions.

De nos jours, l’écosystème urbain et l’intérieur de nos maisons offrent des environnements ioniques déficitaires en anions et saturés en cations. La fumée de cigarette, le champ des ordinateurs et des appareils électroniques provoquent des concentrations en ions qui varient entre 3000 et 4000 cations par cm3. Au pied d’une chute d’eau, le contact des eaux tombantes et stagnantes ou des rochers génère de l’air qui contient entre 10000 et 18000 anions par cm3, largement suffisant pour rééquilibrer un débalancement dont on pourrait souffrir,moyennant une exposition de quelques dizaines de minutes.

http://iondome.com/Info/Entries/2013/8/12_Negative_ions_measured_in_our_environments.html

Conclusion

Si vous ne sortez jamais de la ville, vous devriez considérer l’exploration des beautés que nous offrent ce monde qui sont souvent gratuites d’accès. Si vous vivez en pleine nature, prenez un peu d’intemporalité pour une introspection afin d’approfondir votre connexion avec la nature. Quand vous connectez avec un site naturel, cherchez la résonance plutôt que la satisfaction des cinq sens. Nous tendons parfois à oublier l’aspect énergétique de la nature et de l’apprécier à sa juste valeur.

Par: Christian Théberge

This article is also available by clicking on the link here below:
http://thepoweroftherightbrain.com/2016/09/27/14-of-the-most-beneficial-natural-sceneries-for-right-brainers-1-of-2-nature-series/
Capitulia©2016
www.capitulia.com

Laisser un commentaire