S’EXTRAIRE DE L’ENFER QU’EST L’ENDETTEMENT PERSONNEL (SÉRIE ARGENT MONNAIE – 8 DE 10)

«L’argent attire l’argent; la dette attire la dette.»

Ce constat est pénible. Tel qu’on l’a vu à l’article précédent de cette série, si vous êtes de signe mutable, vous aurez possiblement plus de facilité à changer d’emploi pour augmenter vos revenus. Si vous êtes de signe cardinal, le pari est risqué et les résultats seront plus long à se faire sentir. Si vous êtes de signe stable, mieux vaut rester là où vous êtes le temps de purger votre dette, d’où l’importance de s’en débarrasser au plus vite.

L’endettement chronique est un crime contre vous-mêmes, mais s’avère être un mal nécessaire lors des périodes de disette prolongées où, lorsque l’on n’a jamais eu le privilège de fortifier sa relation à l’argent dès le départ, devenant un mal pour un bien. Ce qui est criminel, c’est de s’endetter quand on a la possibilité de vivre à l’intérieur de ses moyens. Ces gens qui transfèrent leur dette d’une carte de crédit à l’autre jouent un jeu dangereux. Ils repoussent leur face à face avec leurs créanciers pour jouir d’une vie de luxe aussi longtemps que possible. Tôt ou tard, il faut en payer le prix. Il ne faut toutefois pas démoniser ces personnes et les remercier, car elles contribuent au maintien de l’économie, quand les plus assagis ne dépensent plus.

Que vous soyez victime ou délibérément endetté à vos risques et périls, les créanciers ne feront aucune différence quant à votre sort. C’est votre devoir de vous protéger et de vous en sortir. La faillite est une issue, mais vous aurez à endurer de nombreuses barrières. Et si vous êtes sans emploi et mal entouré lors d’une faillite, vous pourriez vous retrouver à la rue. Avec ou sans faillite, voici comment se sortir de l’enfer de la dette.

SANS FAILLITE

«Aux grands mots les grands remèdes. Il faut vous résigner à une purge. Toutefois, c’est une situation temporaire.»

Pré-requis: n’ayez pas de dépendance au jeu, pari, loterie, casino ou autre. Si vous souffrez de cette dépendance, ne poursuivez pas la lecture des articles de cette série. Allez suivre une thérapie au plus vite!

1ère étape: Garder son dossier de crédit intact coûte que coûte.

Si vous avez eu la brillance d’esprit de continuer à effectuer les paiements minimums sur vos cartes de crédit en dépit d’un dérapage et d’une perte de contrôle de vos finances, vous conservez votre capacité à utiliser les instruments de crédit qui, il faut l’avouer, vous simplifieront grandement la tâche quand vous en serez à l’étape d’opérer une micro-entreprise.

2ìème étape: Garder son emploi encore un bout même si l’on veut claquer la porte.

Gardez à l’esprit que le monde économique est en pleine mutation. Il y a de plus en plus de gens qui entrent sur le marché de l’emploi, mais le nombre d’emplois ne suit pas. Beaucoup seront exclus. Leur seule issue sera comme autrefois, de créer leur propre emploi. Ce n’est pas nécessairement facile ces années-ci, alors que l’économie est artificiellement maintenue dans des taux de croissance positifs à l’aide de stimulus comme des travaux publics sur les infrastructures. Les gens n’osent plus acheter. La confiance en l’économie est minée et la morosité est partout. Surtout, vous aurez besoin d’une période de stabilité allant de quelques-mois à quelques années selon la gravité de votre endettement.

3ième étape: Compresser son budget au maximum.

Si vous n’êtes pas affligé d’un karma par rapport à l’argent, c’est l’étape la plus difficile. Vivre en dessous de peu de moyens quand on est habitué de vivre au dessus de ses moyens, c’est ce qu’on appelle faire des sacrifices. Dans une société de surconsommation qui nous bombarde de tentations, ce n’est pas chose facile, mais c’est essentiel. Voici un tableau qui vous démontre que…

«Au Canada, il est possible de passer à travers une année entière pour des dépenses cumulées allant aussi peu que 8000$.»

tableau-du-budget

J’ai personnellement appliqué ce budget pendant une période de 5 mois lorsque je vivais avec la mère de ma fille, et nous avions alors amassé 8000$ tout juste avant notre mariage. Alors oui, c’est possible de se serrer la visse. (Non je ne dépensais pas 66500$ /an avant LOL…)

L’expérience fut même relativement facile. Pour rendre l’expérience agréable, il y a des années où l’on se sent plus motivé et énergique que d’autres. C’est justement lors de ces années qu’il faut si prendre pour minimiser l’ennui à subir. Il faut alors avoir un but précis au final, une raison ou une motivation profonde. Dans mon cas, c’était d’amasser des fonds pour le mariage. Ne vous serrez pas la ceinture uniquement pour purger la dette, car vous ne penserez qu’à une seule chose jour après jour: votre dette. Penser à son endettement est déprimant. Ayez un projet qui vous tient à cœur et adressez toutes vos pensées à ce projet. Vous ne verrez pas le temps filer, c’est garanti.

Bien-sûr, nous n’avons pas tous la chance d’être célibataire ou mieux en couple, sans enfant à charge et par surcroît en santé. Une étape à la fois. Votre bien-être est ce qui a de plus important Si vous n’êtes pas heureux, vos enfants le sentiront et ils hériteront peut-être de votre karma. Prenez votre santé en main avant votre argent. C’est primordial. Améliorez ce que vous pouvez. Ce qui compte c’est l’amélioration de votre état avant et après. Et surtout, maintenez votre santé une fois atteinte. Ensuite, vous pouvez vous attaquer à votre situation financière.

4ième étape: Demander de l’aide auprès de nos proches.

Parfois, l’endettement est tel qu’il est impossible de s’en sortir seul. Quand on a des enfants à charge et/ou un handicap qui nous afflige, il faut passer outre son orgueil et oser demander de l’aide. L’aide viendra plus facilement si l’on a des désavantages apparents. Mettez votre ego et votre fierté de côté. Gardez une relation saine avec vos proches. Ne le faites pas pour avoir des faveurs monétaires de leur part, mais parce que les liens du sang sont profonds et les liens de la fraternité sont puissants. Si vous avez la chance d’adhérer à une communauté de gens qui se soutiennent, peu importe la cause qui vous unit, c’est encore mieux.

5ième étape: Consolider ses prêts et dette à crédit.

Si vous avez la chance de vivre avec un(e) conjoint(e) dans une situation financière enviable, ou encore vous avez des proches qui sont prêts à vous endosser, consolidez votre dette et renégociez vos taux d’intérêt en même temps. Changer d’institution financière pourrait même rendre l’opération plus facile. Si votre conjoint ou votre proche est un bon client d’une autre banque, vous pourriez jouir d’un bon pouvoir de négociation.

Assurez-vous toutefois de faire affaire avec un employé de banque qui est bien établi, qui a la réputation de travailler pour ses clients et qui jouit d’une certaine marge de manœuvre discrétionnaire. Ne rencontrez pas le petit nouveau qui tente de faire ses preuves.

AVEC FAILLITE

Une sortie de l’endettement est incomplète sans faire le grand ménage du printemps de votre être intérieur. Vous devrez travailler fort pendant la période estivale de votre prochain cycle qui s’annonce. Si vous envisagez une bonne récolte en automne, il faudra bien préparer le sol. Vous méritez bien le fruit de votre labeur après tout.

Attention, la faillite n’est plus la porte de sortie facile qu’elle était jadis. Les règles se sont resserrées ces dernières années au Canada. Si malgré une purge vous retournez encore et encore dans la spirale de l’endettement, ou bien vous êtes borné, ou bien vous portez un karma, comment alors s’en extraire? Voici des conditions essentielles à respecter pour bien traverser sa thérapie.

La prise de conscience

Prenez conscience de votre situation financière. Est-ce que vous avez connu la dette toute votre vie? Est-ce que vous retombez dans l’endettement chaque fois que vous vous en sortez? Faites-vous les efforts nécessaires pour rester discipliné? Ne regardez pas le succès des uns en pensant que leurs habitudes avec l’argent s’appliquent à vous aussi. Nous sommes tous différents et inégaux en terme de karma et blocages.

Identifiez vos failles énergétiques suivantes:

  1. Les blessures de l’âme qui vous affligent et leur impact sur votre relation à l’argent;
  2. Les blocages qui vous empêchent d’avancer et de vivre une relation saine avec l’argent;
  3. Les fausses croyances et les pensées limitatives qui freinent votre accès à l’argent;
  4. La mauvaise utilisation de la polarité appliqué à vos habitudes avec l’argent.

L’acceptation

Acceptez les souffrances que vous n’avez pas consciemment demandées dans votre vie et les erreurs du passé. Faites la paix avec qui vous avez été et soyez heureux de qui vous êtes maintenant. Partez du principe que vous êtes à l’état brut. Vous êtes un diamant qui ne demande qu’à être poli et prendre de la valeur. Vous portez en vous ce dont il vous faut pour sortir de la dette, vivre une vie monétaire prospère et vivre dans l’abondance en toute chose.

Relativisez en vous disant que ça pourrait être bien pire. Regardez autour de vous et vous verrez des gens qui n’ont pas la santé pour jouir de l’autonomie, ni bâtir la carrière et la vie de leurs rêves. Vous avez peut-être cette santé. Si vous ne l’avez pas, posez-vous des questions. Est-il possible pour vous d’améliorer votre santé pour faire sauter les barrières qui se dressent devant vous? Si vous êtes assez en santé pour lire cet article, vous êtes en mesure d’accéder à une vie prospère. Ne laissez pas les obstacles devant vous écraser. Ils ne sont là que pour vous rendre plus fort. Ne vous laissez pas abattre. Vous avez un point de départ propre à vous. Répétez-vous ces deux phrases:

«Le but de ma vie n’est pas de me la couler douce, mais de faire des efforts pour grandir.»

«J’ai tout ce dont j’ai besoin à l’intérieur de moi, toutes les réponses sont là, à moi de les écouter.»

Le dénouement des chakras

La majorité des êtres humains sur cette planète ont une santé qui ne leur cause pas de problème à priori et peuvent donc fonctionner normalement en société afin d’aspirer à une vie de leur rêves. Une minorité seulement souffrent d’handicap. On doit aider ces gens, car ils ne peuvent s’en sortir seuls. Le chakra de base est donc dénoué pour la plupart des gens.

Par ailleurs une minorité des êtres humains adultes peuvent se targuer d’avoir franchi le seuil de l’indépendance financière. Nous sommes programmés à emprunter et dépendre des instruments de l’endettement. Le modèle de la classe moyenne repose sur l’hypothèque. Les gens qui ont les moyens de vivre confortablement tombent alors dans le piège de l’endettement pour une maison. Beaucoup croient à tort qu’il est impossible d’acquérir une propriété sans hypothèque. C’est une fausse croyance. Il faut juste attendre un peu plus longtemps et bien faire son éducation et ses devoirs avec l’argent monnaie. Ainsi le chakra du sacrum est bloqué pour beaucoup de gens.

Le peu d’êtres humains qui sont éveillés au niveau des deux chakras inférieurs sont alors bloqués au niveau du chakra du plexus solaire, le chakra des émotions et de l’affirmation de soi. Plus de 99% des gens bloquent à ce stade-ci. Je conseille vivement une «thérapie des chakras» ou une thérapie Love Energetics afin de dénouer votre énergie vibratoire en et permettre à la Kundalini de circuler librement en vous.

L’entourage  et le réseautage

On a besoin des autres et d’autres on besoin de nous. Aider les autres n’est pas suffisant si le geste n’est pas accompagné d’amour, de compassion et de bienveillance. C’est pourquoi il faut prendre l’habitude de donner et aussi accepter humblement de recevoir.

L’un des secrets est de bien entourer. Fréquentez les gens avec qui vous vibrez. Vous ne rendez service à personne en maintenant des relations condamnées à dépérir juste parce que la fidélité est une vertu. Certains millionnaires cultivent l’idée que les cinq personnes qu’on côtoient auront une influence déterminante sur qui l’on devient. Nous devenons ces cinq personnes selon eux, d’où l’importance de choisir notre entourage.

De plus, entretenez votre réseau de contact, mais traitez justement les membres de votre réseau en fonction de l’importance de la place qu’ils occupent. Ne dépensez pas d’énergie pour des contacts Facebook qui demeurent de l’autre côté de l’océan et que vous  ne croiserez possiblement jamais en personne. Contentez-vous de liker leurs envois. Mettez l’emphase sur les cinq personnes les plus près de vous.

Le recentrage sur soi et le focus sur sa passion

Le plus important par dessus tout est de rester dans un état d’esprit positif, puis vous concentrer à puiser dans vos ressources intérieures afin de rebondir. Il ne faut pas se le cacher, ce sera exigeant, mais fortifiant au final. Le secret est de se connaître et de se laisser emporter par les projets ou même la mission de vie qui nous tient à cœur. Plus ce sera clair, plus il sera facile pour l’Univers de vous aider à manifester vos désirs et intention. L’endettement et la faillite ne sont pas des obstacles impossibles à franchir. Une fois que vous avez conjuré le sort qui vous afflige, les dieux sont de votre côté et rien ne peut plus vous arrêter. L’Univers conspire alors pour vous.

Conclusion

Sortir de la dette est à la fois un état d’esprit et un état d’être. Vous pourriez ne pas avoir besoin de l’état d’être, mais vous auriez néanmoins intérêt à vous offrir le luxe d’effectuer un travail intérieur. Bien d’autres avant vous se sont ouvert à la croissance personnelle et spirituelle et ne sont jamais revenus en arrière après y avoir trouvé des bienfaits insoupçonnés. À vous de trouver votre équilibre intérieur et la vie à laquelle vous aspirez. SVP, donnez-vous en les moyens. Ne laissez pas vos ardeurs être freinées par le défi de l’argent monnaie.

Autres articles de cette série:

Par: Christian Théberge

This article is also available by clicking on the link here below:
www.thepoweroftherightbrain.com
Capitulia©2016
www.capitulia.com

Laisser un commentaire