L’ESSENTIEL SUR LES CHAMPS D’ÉNERGIE DU CORPS (SÉRIE KAÏROGRAPHIE – 1 DE 8)

Cette série d’articles est extraite d’un eBook gratuit que j’avais écrit pour promouvoir mes séances de kaïrographie, une discipline que j’ai canalisée, dont j’ai récemment mis sur pied un outil logiciel qui permettra de démocratiser cette technique la rendant accessible à tous.

Vous découvrirez cette discipline fascinante et révolutionnaire qu’est la kaïrographie. La kaïrographie a déjà été testée sur au moins une cinquantaine de personnes et toutes sont unanimes, la discipline et son outil logiciel ont un potentiel énorme. La kaïrographie a déjà des adeptes et est totalement sans danger aucun, car les données sont extraites à l’aide de questionnaires.

L’extérieur du champ d’énergie est perçu par les cinq sens. On dit aussi que l’on ressent notre intérieur. C’est que l’hémisphère gauche (analytique) du cerveau perçoit l’extérieur du champ, alors que l’hémisphère droit (synthétique) perçoit l’intérieur. L’ouverture du champ d’énergie est la boîte de Pandore. C’est une mine d’or d’information… ALLONS-Y!

De l’allopathie aux thérapies holistiques

Notre système de santé moderne réfute à la base l’existence de corps subtils et ne s’en tient qu’au corps physique. La philosophie de base derrière ce modèle de santé repose essentiellement sur l’anatomie, la pathologie et la médication. En d’autre mot, on trouve la source pathogène à un mal qui n’est pas la source mais le symptôme, et puis on combat le pathogène par une substance non métabolique extérieure au corps humain, dite «médicament». Le système de santé moderne prend pour acquis que l’être humain ne peut s’auto-guérir et doit faire appel à l’intervention externe. Pourtant, de plus en plus de praticiens dénoncent les lacunes de ce modèles et offrent des techniques révolutionnaires qui nous ramènent à notre nature divine, où l’être humain se réapproprie sa capacité à s’auto-réguler.

Les thérapies alternatives sont tellement en demande que certaines vieilles médecines refont surface. Les plantes médicinales, la naturopathie, le chamanisme, la médecine traditionnelle chinoise (chi, méridien, acuponcture), le massage, bref toute discipline dont le nom se termine par le suffixe « thérapie » ou « pathie » est une mine d’or. Tous les nouveaux modèles de référence qui intègrent les aspects énergie et spiritualité de l’être humain sont des recettes gagnantes.

Depuis plusieurs siècles, la culture collective limite notre perception à nos cinq sens de base, marginalisant les habiletés extrasensorielles qui reviennent maintenant en force. Tout nouveau modèle intégrant les aspects énergie et spiritualité de l’être humain capte l’attention.

C’est qu’en tant qu’espèce, nous avons exploré presque tous les racoins de l’Univers perçu par les cinq sens. Il y a encore beaucoup à découvrir dans le cosmos et dans les profondeurs de l’océan, peut-être même au centre de la Terre, mais en général, nos esprits rationnels cartésiens ont mis le nez, fouillé et analysé presque tout, en particulier l’anatomie.

En revanche, nous entretenons encore une grande ignorance à l’égard la dimension non physique de l’être humain. Le déni a assez duré! Bon nombre de docteurs, chercheurs et psychologues explorent maintenant les médecines alternatives. Les ordres professionnels ne peuvent plus confiner leurs membres. Le monde a faim pour une vision holistique de l’être humain.

Le corps invisible

Ce qui m’amène à vous poser une question. Quel-est le temps?

Vous aurez deviné que je ne parle pas de la température à l’extérieur… J’anticipe une réponse tel qu’ «avant, maintenant et après». Si c’est votre réponse, vous être sur la bonne piste. Si pour vous le «temps est énergie», vous avez raison. Vous êtes plus éveillé que la moyenne populaire. Car on dit que «le temps c’est de l’argent’» et l’argent, eh bien c’est de l’énergie!

Laissons le débat philosophique de côté et répondons à la question avec quatre images qui valent 4000 mots. Ce que j’essaie de vous montrer prendrait des dizaines de page d’écriture. Alors voici:

Ces quatre illustrations nous montrent les champs d’énergie électromagnétiques de la première image imbriqués dans la deuxième, puis retournés à 45 degrés dans la troisième pour enfin apercevoir le champ d’énergie en vue de haut. Notez l’ouverture en trou de ver au centre, indiqué par la flèche. La figure nous rappelle la forme d’un ouragan ou cyclone, plus précisément d’un vortex.

Tout comme dans l’œil d’un ouragan, où les vents sont à leur  maximum, notre champ d’énergie est à son maximum d’intensité au milieu de cette ouverture. Nous sommes faits de chair, mais aussi d’énergie subtile et cette énergie se concentre au milieu de notre corps.

Il y a entente commune entre développement personnel et spiritualité à l’effet invisible de l’être humain existe. Tous s’entendent pour dire que cette partie est énergie. Certaines personnes perçoivent consciemment cette énergie par leur habiletés extrasensorielles. Par contre, nous ressentons tous notre propre champ d’énergie inconsciemment. De plus, nos champs communiquent entre eux dans une motion animée par la mécanique quantique, où se trouve un autre champ.

Nous sommes composés entièrement d’énergie. Sur le plan physique, notre corps est fait de matière, soit de tissus cellulaires, d’eau et d’air. Toutefois, nous possédons également d’autres corps plus subtils, que seules nos capacités extrasensorielles peuvent percevoir. Par exemple, quand une personne reconnaît les couleurs de l’aura, elle interprète le champ du corps éthérique, la couche juste au dessus du corps physique. Il existe une multitude d’autres couches.

On doit se rappeler que les couches au-delà de la couche physique sont faites de substance plus subtile que la matière. Selon les anciennes traditions et les maîtres spirituels, la substance la plus subtile est aussi la plus abondante. On l’appelle prana. Nous la «respirons» continuellement par un conduit invisible dont l’ouverture se trouve au vertex du cuir chevelu. La substance traverse notre corps de haut en bas le long de la colonne. Le corps utilise le prana recyclé et rejette le prana consommé par un orifice invisible situé près du coccyx.

Champ électromagnétique

(Image ci-haut: Adaptation tirée de THÉBERGE (2016); Kaïrographie: Être le DJ de sa vie)

Quand l’on est sur la même fréquence que quelqu’un, cela signifie que l’on perçoit et comprend les choses de la même façon. On dit aussi que l’on résonne ou que l’on connecte ensemble. Effectivement, les connexions sont plus faciles lorsque l’on crée des liens avec les gens qui partagent les mêmes idées que nous. On parle alors d’affinités ou points en commun.

Le champ magnétique est composé d’onde radios qui se propagent de façon circulaire et qui sont mesurables à l’aide d’instruments classiques. La raison en est que les ondes électriques et magnétiques sont mesurables dans le temps. Les instruments peuvent en quelque sorte capturer la mesure des ondes électromagnétiques émise par un corps physique. Alors que les ondes électriques sont linéaires, à une dimension, les ondes magnétiques sont spatiales à deux, trois et même trois dimensions et demi, pouvant quant à elles déformer l’espace temps. L’espace perd alors sa linéarité et se fond avec le champ quantique que l’on verra plus loin.

On peut d’ailleurs détecter des anomalies du dans le corps humain physique grâce au champ électromagnétique. L’imagerie par résonance magnétique (IRM) ou scan est utilisée pour obtenir des vues en trois dimensions de l’intérieur du corps physique et entre autre pour la détection de tumeurs cancéreuses.

Il existe de nombreux appareils servant à mesurer le champ électromagnétique, dont la photographie de Kirlian qui permet de capter l’émanation du champ bioélectrique du corps.

Le champ électromagnétique est traversé par un double entonnoir s’ouvrant du centre vers le haut et vers le bas. Cet entonnoir est un trou de ver ou tunnel où l’espace-temps se perd en son centre de gravité.

Pour répondre à la question de la sous-section précédente, le temps linéaire dans le champ électromagnétique est une perception de superposition d’état s’enchaînant. À l’extérieur du champ, là ou l’énergie est dissipée, il y a un passé et un futur, mais peu ou pas de présent.

Le champ électromagnétique se mesure par la fréquence, où l’unité de mesure est le Hertz (Hz).

 

Champ quantique ou photonique

Le champ quantique est plus subtil que le champ électromagnétique. Le champ électromagnétique est régi par le monde des particules subatomiques et des charges, alors que le champ quantique est dicté par les photons, la particules élémentaires de lumière et d’information. Le champ quantique pourrait aussi être appelé champ photonique ou champ luminique.

Le seul instrument de mesure fiable pour accéder à notre champ quantique est notre ressenti (gut feeling). Évidemment, la mesure de celui-ci est non empirique et plus complexe. La façon d’y accéder est de se connaître, savoir se ressentir, se poser les bonnes questions et ne pas se limiter à une mesure précise, mais à une vue d’ensemble.

Le champ quantique du corps est traversé de haut en bas par un axe appelé centre-soi ou core. Le centre-soi s’imbrique avec le centre du trou de vers du champ électromagnétique. C’est au centre que l’énergie photonique est la plus dense. Cette région du champ contient de l’information sur notre être intérieur et il faut inclure l’influence du champ électromagnétique dans la mesure du champ quantique.

Tout comme le centre transversal de haut en bas est un lieu d’imbrication des deux champs électromagnétique et quantique, le pourtour latéral l’est aussi. Ce que l’on appelle fréquence  canal dans le champ électromagnétique devient canal quantique.

Le temps dans le champ quantique est perçu comme un éternel moment présent où l’on se réénergise. Le passé et le futur ne sont plus. Il n’y a que le présent et l’instantanéité dans le monde quantique. Le monde électromagnétique apparaît alors comme une illusion, se nourrissant du quantique pour exister.

Le champ quantique se mesure en unité vibratoire de Bovis, de vitalité, etc.

Vibration

Pour accroître notre vibration, nous voulons donc plus de prana à haute intensité entrant et plus de prana à basse intensité sortant. Nous cherchons donc à augmenter la circulation de l’énergie dans notre champ. Il faut accélérer la respiration du prana pour intensifier notre champ au maximum. Comme si l’on voulait augmenter la puissance de notre ouragan invisible.

Habituellement, nous utilisons moins de la moitié de notre capacité pulmonaire. Il faut amener l’inspiration à 100%, voir 110%. L’augmentation du taux vibratoire débute aux alentours de 95%. Tel un muscle, nos poumons vont devenir plus performants au fur et à mesure qu’on les entraîne. Tentez un cycle de 5 longues inspiration-expiration d’une minute chacune. Ceci devrait suffire à provoquer une nette amélioration de votre humeur. Vous pouvez vous exercer au volant de la voiture, en faisant de l’exercice, ou encore avant d’aller au lit.

La vibration réside dans le champ quantique.

Fréquence

On peut simplifier en disant que la vibration est le volume ou la quantité d’énergie, alors que la fréquence est plutôt la densité ou la qualité de l’énergie, bien que ce soit plus complexe. Prenons l’exemple suivant. Vous avez une opinion précise sur un sujet, puis une autre personne avec laquelle vous avez des atomes crochus possède exactement le même point de vue que vous. Vous êtes alors tous les deux sur la même longueur d’onde.  Nous pourrions aussi dire «être sur la même fréquence». Qu’est-ce que cela signifie?

L’information est cruciale dans le développement de la personne, au point où si vous acceptez des croyances qui ne résonnent pas avec vous, votre réalité va se détériorer. Si vous êtes forcés de travailler avec quelqu’un pour lequel vous n’avez aucune affinité, si l’un de vous deux ne s’harmonise pas à l’autre, l’équipe sera dysfonctionnelle et la coopération sera un enfer.

L’information n’est rien d’autre que de la fréquence. Chaque personne possède sa propre signature énergétique, ce qui nous rend unique à chaque canal et chaque intensité. Il faut de la diversité pour que nous puissions reconnaître notre unicité, ou essence divine. Si nous étions tous identiques, nous serions perdus. La conformité est un piège au-delà d’un certain seuil. Il nous faut la liberté d’être soi-même et de s’assembler avec ceux qui nous ressemblent.

La fréquence réside dans le champ électromagnétique.

Polarité

Dieu est-il mâle ou femelle? La représentation d’un Dieu égocentrique est mâle, puisqu’elle est dualité et séparation du Tout. Un Dieu d’amour est d’énergie femelle, d’amour et d’harmonie.

Un homme trop masculin fera un guerrier qui ira à la guerre pour se battre et mourir par l’épée. Une femme trop féminine fera une personne tendre, mais trop fragile et se fera écraser. Il faut utiliser la bonne polarité au moment opportun. L’absence de polarité existe aussi. Ce qui se nomme la neutralité est une caractéristique des négociateurs et diplomates.

Dans la nature, nous trouvons 3 polarités: +(plus), – (moins) et = (neutre). Toutefois, la neutralité est l’absence de mouvement circulaire, donc de sens. Il doit y avoir un sens à notre vie pour que l’on progresse et que l’on avance. Autrement, rien ne bouge. Naturellement, nous tendons vers un sens ou l’autre. La neutralité est momentanée.  Ce qui compte, c’est de pouvoir s’arrêter pour faire la synthèse, puis changer la polarité et repartir de nouveau, et ce à volonté, selon le type de polarité requis.

La polarité est le pont entre les deux champs quantique et électromagnétique. Les personnes à l’énergie masculine prédominante, plutôt YANG, auront tendance à être portées vers leur champ électromagnétique, alors que les personnes plutôt YIN, à l’énergie féminine prédominante, maîtriseront mieux leur champ quantique.

En résumé

1) Latitudinalité; vibration (unité vibratoire) ; ego VS soi supérieur ou âme ou essence divine;

2) Longitudinalité; fréquence (Hz) ; cerveau gauche VS cerveau droit;

3) Polarité; sens giratoire (+ou=ou-); mâle VS femelle, Yin VS Yang.

 

Bibliographie

THÉBERGE, Christian, Kaïrographie: Être le DJ de sa vie, Capitulia, 2016, 24 p.

ZUCKERMAN, Desda, Your Sacred Anatomy, Spiritway Press, 2012, 408 p.

 

Autres articles de cette série:

Par: Christian Théberge

This article is also available by clicking on the link here below:
www.thepoweroftherightbrain.com
Capitulia©2016
www.capitulia.com

Laisser un commentaire