PROJECTION ET CARTE DES CHAMPS D’ÉNERGIE INTÉGRÉS (SÉRIE KAÏROGRAPHIE – 2 DE 8)

Nous avons vu dans le premier article de cette série qu’il existe 2 champs différents, du moins selon les conventions. En réalité, nous verrons dans cet article-ci que ces deux champs ne font qu’un. Dans le holos, «le Tout», il n’y a qu’un. Il en est ainsi quand on étudie l’être humain et le monde sous toutes les formes.

En étudiant les corps énergétiques subtils de l’être humain, il est possible d’extraire de l’information qui nous rapproche de notre essence. Bien comprendre le rôle du champ d’énergie nous permettra de créer un outil efficace pour la lecture et l’analyse de celui-ci.

Le champ d’énergie unique

La champ quantique, ou photonique, n’est rien d’autre que l’enveloppe des couches d’énergie plus subtiles de notre être, où l’information. Au centre de ce champ d’énergie plus subtil se trouve une composante alignée sur un axe de haut en bas que l’on appelle centre-soi ou core:

À votre centre se trouve un triple-courant de Source pure appelé core. Il ne peut être endommagé, blessé ou souffrir. Il n’a pas d’émotions sur vous ou une autre personne, lieu ou chose. Il n’a pas d’agenda ou d’investissement, ni de réactions aux événements qui surviennent pendant votre vie. Le core est un fragment divin, de l’intelligence pure, une étincelle de création, une relique de la Source ultime, le Tout. C’est la partie de nous qui se souviens de qui nous somme et qui s’en souviendra toujours, cette partie inchangeable et indestructible. (ZUCKERMAN, 2012)

Le centre-soi du champ quantique et l’entonnoir magnétique du champ électromagnétique s’imbriquent parfaitement l’un dans l’autre et communiquent ensemble pour s’échanger l’information entre l’essence divine immuable et la portion de l’être, plus basse en vibration, qui peut être affectée par le cours des pensées et émotions dans le temps. Voici à quoi peut ressembler un champ unique avec l’influence du champ magnétique sur l’univers existentiel de l’individu.

Le rôle du champ électromagnétique

Pour bien définir le rôle du champ électromagnétique, rapportons-nous encore une fois à l’ouvrage de Desda Zuckerman (2012):

Le champ électromagnétique humain agit tel un convertisseur de sacré, livrant le message de la Structure Humaine d’Énergie sous forme de monde matériel. C’est le pont entre le subtil et la matière.

C’est le metteur en scène des intentions des chakras majeurs et des organes subtils, les Couches. Le champ électromagnétique humain opère à l’aide des chakras réflectifs et des couches réflectives.

Y prêter attention mène à la conscience et la compréhension que nous devrions trouver notre place dans ce monde en ressentant où nous nous situons dans ce grand schéma des choses. Le champ électromagnétique humain est au service de la Structure Humaine d’Énergie. Toutes ses parties anatomiques s’alignent à cette fin.

Ce système porte la signature électromagnétique personnelle de chaque personne et la signature de tout ce que l’individu rencontrera au cours de sa vie.

À travers le champ électromagnétique humain contenant des membranes, le champ n’est pas seulement distinct et circonscrit, il est aussi l’endroit où le physique exprime puissamment le chi disponible et est utilisé pour ancrer le champ électromagnétique humain dans une Structure Humaine d’Énergie plus large. Nous faisons tous un jour l’expérience de cette sensation du chi ou force chez l’autre lors de nos interactions.

Ainsi donc le champ électromagnétique serait ce monde du chi (ou Qi) décrit dans la tradition Chinoise.

Les 7 chakras réflectifs

Notre corps holistique est complexe et les champs énergétiques des couches subtiles le sont aussi. Les Hindous connaissent depuis 6000 ans ces petits champs d’énergie subtile alignés sur la colonne vertébrale. On les appelle «chakra». Par convention, il existe 7 chakras majeurs dits «réflectifs» dans le champ électromagnétique, bien que de nombreuses sources en rapportent 10 et même plus. Le chakra racine est relié aux besoins de base et de nécessité. Juste au-dessus se trouve, le chakra sacré, le siège de la sexualité, la reproduction, le réconfort et les relations interpersonnelles à leur stade élémentaire. Juste après, le chakra du plexus solaire correspond à l’affirmation de soi, la puissance et le travail. Ensuite, le chakra du cœur génère l’amour, l’amour propre, l’affection et la sympathie. Puis se trouve le chakra de la gorge pour l’expression de soi et la communication. Vient le chakra du troisième œil, le chakra de la sagesse, la direction et la compréhension. Tout en haut, on retrouve le chakra couronne qui se correspond au soi supérieur et à la conscience.

En kaïrographie, nous utilisons les 7 chakras et les niveaux d’intensité qu’ils représentent. Le modèle utilisé catégorise les différents aspects de la vie dépendamment du chakra auquel ils sont associés. Chaque chakra représente l’une des 7 couleurs du spectre visible. Ainsi, les aspects associés au chakra racine apparaissent en rouge (racine), les plus basses vibrations du spectre visible, montant en vibration avec en ordre: orange (sacrum), jaune (plexus solaire), vert (cœur), turquoise (gorge), bleu (3ème œil) et finalement le mauve (couronne).

Les chakras racine et sacré sont dits «inférieurs». Ils sont nommés ainsi parce que leur vibration est plus basse. Ils sont plus actifs chez les personnes cerveau gauche prédominant. Le troisième œil et la couronne sont des chakras «supérieurs». Ils sont habituellement plus actifs chez les personne au cerveau droit prédominant

La cartographie en quelques mots

La cartographie est une technique visant à projeter le globe planétaire 3D, sur une surface rectangulaire 2D, en utilisant une grille de référence. La grille représente la latitude par des parallèles et la longitude par des méridiens. Notez qu’en projection polaire (image de droite), les parallèles sont équidistant au centre sur une sphère, comme ici. Sur un tore, où ils se rapprochent. Nous verrons plus loin l’importance de cette implication en kaïrographie.

La carte du champ humain

Dans le système moderne de la santé, l’énergie subtile est évitée et considérée comme ésotérique. Les esprits purement rationnels en nient l’existence et cherchent à contenir la conscience collective au niveau des cinq sens de base. En thérapie par l’énergie et en santé naturelle, les corps d’énergie subtile sont des notions élémentaires. L’étude de la dimension extrasensorielle gagne du terrain, ce qui explique la popularité croissante des soins de santé holistique.

La kaïrographie, c’est entre autre l’étude de régions spécifiques dans nos champs d’énergie subtile. La kaïrographie est aussi l’étude du champ d’information quantique. La kaïrographie s’intéresse précisément à l’intérieur du champ (ci-dessous), illustré en vue polaire.

Notez que sur un tore — ou forme de beigne — en projection polaire, (au centre), les parallèles se rapprochent vers l’intérieur, alors qu’ils sont équidistants sur un cercle (à gauche).

La pièce manquante

J’ai écrit un livre sur le temps synchronistique il y de cela 4 ans. En l’écrivant, j’ai conçu un modèle qui combine les univers parallèles (ou multivers) avec le temps, chronologique et kaïrologique (moment présent), pour démontrer que nous laissons une signature dans notre mémoire énergétique qui est le résultat de nos choix et pérégrinations à travers différentes réalités parallèles. Je souhaitais exploiter cette signature afin de développer un outil qui nous aiderait à nous rapprocher de notre identité, de ce que l’on est vraiment.

En spiritualité et en développement personnel, tous sont d’accord pour dire que l’on créé notre réalité à partir de nos pensées. Le réflexe premier, à notre détriment, est de réagir à la réalité au lieu de nous y adapter. La solution est de s’engager dans un processus où l’on génère des pensées et des sentiments pour influencer notre réalité et éventuellement influencer nos désirs.

Ceci dit, j’expliquais à des amis le fonctionnement de mon modèle comme quoi la réalité dans laquelle nous vivons n’est que la rétroprojection de ce que nous portons à l’intérieur de nous, ce que l’on nomme notre «univers existentiel». La question qui se pose alors:

Si la portion externe du champ d’énergie (ou univers existentiel) n’est qu’une réflexion, alors que la portion interne du champ, c’est de là où la réalité origine, de là où elle est forgée et émanée, ce serait donc de là que vient l’imperceptible, l’intérieur, les sentiments, les aspirations, ce que l’on aimerait tant décrypter sans avoir à apprendre à se connaître et surtout comprendre notre être pendant toute une vie?

Réponse: OUI!

La localisation des différentes variations d’intensité d’énergie est illustrée ci-dessous:

Au centre-soi ou core des champs d’énergie unis se trouve la réponse

Bref, nous projetons à l’extérieur dans notre réalité physique ce que nous sommes à l’intérieur. Quand ça ne va pas dans notre univers existentiel, dans ce monde physique que nous créons à notre insu à l’aide de nos pensées, c’est vers l’intérieur de notre être qu’il faut se tourner. Notre signature nous révélera nos forces et faiblesses et ainsi ce qui cloche.

En analysant les données extraites de l’entonnoir de notre champ d’énergie électromagnétique, là où toutes l’information de notre champ unique converge, nous aurons l’heure juste. On dit que la prise de conscience et l’aveu compte pour 50% de la guérison. Simplement prendre conscience de qui l’on est intérieurement dans le moment présent, ou «kairos», nous permet d’accomplir une partie de la démarche thérapeutique vers la guérison.

Conclusion

Ce que nous sommes à l’intérieur et ce que nous ressentons, c’est ce qui importe. Notre corps physique est une coquille et toutes les autres couches d’énergies subtiles sont fabriquées également. En notre centre se trouve l’essence. Chaque information dans le champ d’énergie quantique possède une position spécifique, déterminée par un niveau d’intensité et une fréquence. Chaque information est unique et chacun possède sa propre signature énergétique dans le temps. Notre signature est une source d’information précieuse sur nous-mêmes.

Bibliographie

THÉBERGE, Christian, Kaïrographie: Être le DJ de sa vie, Capitulia, 2016, 24 p.

ZUCKERMAN, Desda, Your Sacred Anatomy, Spiritway Press, 2012, 408 p.

Autres articles de cette série:

Par: Christian Théberge

This article is also available by clicking on the link here below:
www.thepoweroftherightbrain.com
Capitulia©2016
www.capitulia.com

Laisser un commentaire